A la une Afrique Diplomatie

Afrique : Jean Marc Ngoss propose son modèle de démocratie

Au moment où notre pays, que dis je? Notre continent va mal dans la pratique de la démocratie dite occidentale, nous avons inventé via le Quarantisme (tout premier courant politique africain),

Cher(es) Quarantistes, cher(es) compatriotes,

Au moment où notre pays, que dis je? Notre continent va mal dans la pratique de la démocratie dite occidentale, nous avons inventé via le Quarantisme (tout premier courant politique africain),

le modèle démocratique quarantiste (africain) que voici, baptisé le Tribunal du Peuple (TDP) inspiré de la civilisation Bamoun.

Il s’agit en effet, d’un Tribunal du Peuple comme son nom l’indique où siègeront sous la coordination du Conseil constitutionnel, les membres ci après désignés:

1- Les chefs traditionnels membres du Conseil National des Traditions (CNDT) qui sera la chambre basse du parlement,

2- 10 députés issus du parlement et représentants chacun, une région du Cameroun.

Toutefois, nous précisons que, le député autorisé à représenter sa région comme membre au Tribunal du Peuple (TDP) devra être celui ayant engrangé le score le plus élevé à l’élection législative dans sa région.

3- Les responsables des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) soient:

3 généraux de l’Armée de l’air, 3 généraux de l’Armée de terre, 3 généraux de l’Armée marine, 3 généraux des Sapeurs-pompiers, 4 commissaires divisionnaire de la Police nationale, 3 représentants des Services de renseignements (services spéciaux).

4- 10 représentants de la société civile,

5- 10 ambassadeurs soient les 2 plus anciens en fonction dans chaque continent au moment où a lieu le jugement de l’élu (Président de la République, député, maire ou autre).

En effet, 3 ans après son élection, le président de la république (au tout autre élu) est invité à répondre de sa gouvernance devant le tribunal du peuple (TDP) qui l’interroge sur sa gestion du pays et s’il est reconnu coupable par ce tribunal, la sentence peut partir du payement d’une forte amende jusqu’à la destitution pur et simple après laquelle, le vice-président du pays assure l’intérim en attendant l’organisation d’une nouvelle élection présidentielle (ou autre) dans les 90 jours.

Le Président destitué sera inéligible à toute fonction élective durant les 3 mandats successifs après sa destitution.

Si l’élu destitué a une preuve pertinente de complot ou non objective ayant entraîné sa destitution, il jouit d’un véto qui lui permet de saisir le Conseil constitutionnel pour l’organisation d’un référendum durant lequel le peuple se prononcera directement sur sa destitution ou non.

Avec cette forme de démocratie Quarantiste (africaine), les mandats ne sont plus limités, aussi longtemps que l’élu gère bien au profit des masses qui l’ont élu, il est éligible autant que faire se peut.

Avec ce modèle démocratique Quarantiste, nous n’aurons plus chez nous des politiciens élus à la solde des lobbies puissants tapis dans l’ombre, au détriment du peuple. Nous n’aurons plus des dirigeants qui bradent nos richesses, gèrent mal le pays en toute impunité. Nous n’aurons plus de népotisme, de corruption, d’abus de toutes sortes dans la gestion des affaires publiques, nous n’aurons plus des dirigeants qui viennent dilapider ou dégrader tout ce qui a été mis en place par leurs prédécesseurs, nous aurons des FDS au service du peuple, nous n’aurons plus de coups d’Etat dans nos pays bref, l’élu mis en cause n’aura pas le temps de conduire le pays à la banqueroute ou au marasme en toute impunité puisque, tous les 3 ans durant son mandat de 7 ans, il est obligé de passer 2 fois devant le tribunal du peuple (TDP) et quand sa gestion sera impeccable, il poursuivra son mandat sereinement, en attendant les 3 années suivantes pour se représenter devant le Tribunal du Peuple.

Il est à préciser qu’avec ce nouveau mode de gouvernance, la politique devient plus que jamais un travail de sacerdoce et d’éthique au service du peuple qui conserve la possibilité à tout moment de stopper un dirigeant machiavélique.

Cher(es) Africain(es) avec ce concept de Tribunal du Peuple (TDP), l’Afrique dès notre accession à la Magistrature suprême au Cameroun aura dorénavant son modèle de démocratie Quarantiste tenant compte de nos composantes sociologiques.

Le 3èm régime au Cameroun est en marche

Ensemble, Bâtissons

Le Cameroun d’abord.

Mpodol Président Jean Marc Ngoss prochain Chef de l’Etat du Cameroun

PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Le milliardaire camerounais au cœur du conflit au sein de Viettel Cameroun S.A. Depuis Hanoi, le directeur général de Viettel Global saisit le président de la République du Cameroun le 10 septembre 2018 par une correspondance qui détaille les manœuvres du promoteur de BESTCAM. Entre les deux partenaires sont à couteaux tirés. Ils se regardent en chien de faïence depuis quelques depuis quelques années. Il se raconte dans les coulisses que Baba Ahmadou Danpullo, PCA de Viettel Cameroun S.A (Nexttel) et actionnaire à 30% à travers sa structure BESTCAM, veut absolument chasser les l’actionnaire majoritaire (70%), Viettel Global du Cameroun. Le milliardaire veut le total contrôle de la société Viettel Cameroun S.A. En justice, M. Danpullo est donné vainqueur. Les vietnamiens y voient une grosse corruption et manipulation de ces médias. Pendant ce temps, le top management de Viettel Global attend toujours le « feedback » de la correspondance du directeur général de Viettel Global au président de la République du Cameroun. Dans cette lettre, l’actionnaire majoritaire fait savoir que ce conflit, « a été crée par Baba Ahmadou Danpullo au sein de la société Viettel Cameroun S.A, » dont l’activité principale est la fourniture du réseau de téléphonie mobile au Cameroun. Gros investissements Viettel Global Investment JSC (Viettel Global) a injecté 210 000 000 FCFA pour la création de Viettel Cameroun S.A sous la forme d’investissements en capital. La société emploie plus de mille camerounais et paie spontanément ses impôts. « Il se trouve cependant que notre investissement rencontre des difficultés de plus en plus affirmées avec notre partenaire local utilisant les services de l’Etat qui s’y prêtent fort curieusement pour contourner les règles normales de gestion d’entreprises dans le seul but de faire main basse sur notre investissement », dénonce Do Manh Hung, Directeur général de Viettel Global, qui attend toujours le retour du chef de l’Etat camerounais. Les vietnamiens sollicitent l’intervention du numéro un camerounais pour la protection de leurs investissements et le traitement équitable et juste de leurs droits. En d’autres mots, ils sont convaincus que c’est la seule personne capable de sauver leurs investissements, car ils pensent que la justice a été corrompue par le milliardaire camerounais. Didier Ndengue
Télécoms : Baba Ahmadou Danpullo brouille le réseau Nexttel
Le tournoi organisé depuis plus de 20 ans par les Brasseries du Cameroun connait son tout premier parrain. Polyvalent et discipliné, Gérémie Njitap a presque tout obtenu dans sa carrière footballistique. Il revient à la maison avec beaucoup d’espoirs.
Coupe Top 2018 : Gérémie Njitap en parrain nostalgique
La Miss Cameroun 2013 s’est engagée le 15 janvier 2019 chez City Models, une agence parisienne.
Denise Valérie Ayena : étincelante !
11 Comments

Laissez votre réponse

*