A la une Culture L'aigle

Beauté et élégance : un week-end fashion à Yaoundé

Une soirée adorable, simplement rayonnante pour certains. Envoutante et charmante pour d’autres. Tous les amoureux de la mode y trouvent leur compte. Il y en a pour tous sur le podium de l’hôtel Hilton dans la capitale camerounaise où les mannequins retenus pour la première édition du Mboa Fashion Design se succèdent. Le public est ébahi par les différentes silhouettes qui se défoulent ici.

Une soirée adorable, simplement rayonnante pour certains. Envoutante et charmante pour d’autres. Tous les amoureux de la mode y trouvent leur compte. Il y en a pour tous sur le podium de l’hôtel Hilton dans la capitale camerounaise où les mannequins retenus pour la première édition du Mboa Fashion Design se succèdent ce samedi 02 mars 2019. Le public est ébahi par les différentes silhouettes qui se défoulent ici. Les collections, très jolies, envoutent les unes après les autres. Madeleine Autet, a consacré toute son énergie à l’organisation de cet événement. La réussite de cette soirée devant un parterre d’invités l’émerveille.

Presque toutes les collections captivent l’attention. Chacune d’elle a une particularité. On a entre autres les merveilles de Dio Ali, créateur d’origine sénégalaise installé au Cameroun depuis 15 ans avec sa collection « Sophia en terre fertile », Angie Flore avec une collection dénommée « Hot Couture » ou encore Carène Abondo avec « Le Kabas ». J’ai particulièrement aimé la collection « Hommage » de Soulman Bonfils. Désolé, je ne peux pas citer tout le monde. Mais je partage quelques clichés de la première édition de Mboa Fashion Design avec vous.

Une soirée adorable, simplement rayonnante pour certains. Envoutante et charmante pour d’autres. Tous les amoureux de la mode y trouvent leur compte. Il y en a pour tous sur le podium de l’hôtel Hilton dans la capitale camerounaise où les mannequins retenus pour la première édition du Mboa Fashion Design se succèdent. Le public est ébahi par les différentes silhouettes qui se défoulent ici.

Une soirée adorable, simplement rayonnante pour certains. Envoutante et charmante pour d’autres. Tous les amoureux de la mode y trouvent leur compte. Il y en a pour tous sur le podium de l’hôtel Hilton dans la capitale camerounaise où les mannequins retenus pour la première édition du Mboa Fashion Design se succèdent. Le public est ébahi par les différentes silhouettes qui se défoulent ici.

Une soirée adorable, simplement rayonnante pour certains. Envoutante et charmante pour d’autres. Tous les amoureux de la mode y trouvent leur compte. Il y en a pour tous sur le podium de l’hôtel Hilton dans la capitale camerounaise où les mannequins retenus pour la première édition du Mboa Fashion Design se succèdent. Le public est ébahi par les différentes silhouettes qui se défoulent ici.

Une soirée adorable, simplement rayonnante pour certains. Envoutante et charmante pour d’autres. Tous les amoureux de la mode y trouvent leur compte. Il y en a pour tous sur le podium de l’hôtel Hilton dans la capitale camerounaise où les mannequins retenus pour la première édition du Mboa Fashion Design se succèdent. Le public est ébahi par les différentes silhouettes qui se défoulent ici.

DN   
Lire aussi : Haute couture : Yaoundé arbore fièrement le pagne «made in Cameroon»
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
La compagnie nationale marocaine va rouvrir son école de formation des pilotes et mettre ses nouveaux avions en service en 2019. La quintessence de l’interview exclusive du PDG de la RAM accordée au journal « Le HuffPost Maroc ».
Transport aérien : la Royal Air Maroc veut contrôler le ciel africain
Entreprises sinistrées et chiffres d’affaires en chute. Le régime Macron tente de désamorcer la bombe.
Brexit, Donald Trump, Gilets Jaunes : le vin est tiré, l’Afrique doit boire !
J’ai piqué ce post sur le mur Facebook de ce grand journaliste financier. Il n’a pas voté pour le candidat du RDPC, mais travaille dur pour changer ses conditions de vie. Lisez et partagez avec vos amis.
Idriss Njutapvoui Kpoumie : « Paul Biya n’est pas le problème lorsque vous pissez dans une rigole »

Laissez votre réponse

*