A la une Zone d'ombre

Cameroun : 4 655 000 hectolitres de bière consommés en 2018

Ce chiffre représente uniquement les produits de la Société anonyme des Brasseries du Cameroun, qui a tenu son assemblée générale mixte le 15 mai 2019.

Ce chiffre représente uniquement les produits de la Société anonyme des Brasseries du Cameroun, qui a tenu son assemblée générale mixte le 15 mai 2019.

Le rapport des ventes des produits du groupe de la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc) est tombé avant-hier, au cours de l’assemblée générale mixte de la structure. Dans la catégorie bière, il en ressort que les ventes à fin décembre 2018 se situent à 4 655 000 hl, en régression de 1,6 % par rapport à 2017 et de -7,1 % par rapport aux objectifs fixés.

Avec 43 700 hectolitres vendus, les ventes Export sont en baisse de 0,6 % par rapport à l’année 2017. A en croire le top management de la Sabc, ce manquement est la conséquence de « la période économique difficile que traverse la zone Cemac, ainsi que l’amplitude des entrées frauduleuses de produits en provenance du Nigéria et de Guinée Equatoriale ».

Le bilan de l’exercice fait état de ce que le volume des ventes à fin décembre 2018, tous produits confondus (bière, boissons gazeuses, eaux minérales, alcools mix), à 8 586 000 hectolitres, hors gratuits et avec négoce, est supérieur de 3,8% à celui de l’exercice 2017.

D.N.
Lire aussi : Prix Pierre Castel : les préparatifs de l’édition 2019 sur de bons rails
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Je côtoie la communauté des refugiés du Cameroun depuis 2010. Depuis 8 ans, je vis la journée mondiale des refugiés chaque 20 juin en direct. Tranche de vie avec des refugiés urbains.
#StopFakeNews237 : chers pyromanes camerounais, mettez vous dans la peau d’un réfugié urbain ce 20 juin 2018
L’histoire m’apprend que les artistes musiciens locaux ont mobilisé plus de personnes que les étrangers depuis l’indépendance en 1960. Il faut donc que les « influencuers » web arrêtent de mentir en gonflant les chiffres.
Mobilisation des spectateurs au Cameroun : Fally Ipupa et Dadju n’égalent pas les artistes locaux
La première édition du 1er Juin des écritures théâtrales jeunesse, tenue du 31 mai au 02 juin dernier, était une belle réussite.
Écritures théâtrales : coup d’essai, coup de maître à Douala
6 Comments

Laissez votre réponse

*