A la une L'aigle L'Aigle Fair-play Personnalité

Cocan 20-21 : Narcisse Mouelle Kombi, un lion programmé pour rugir

Portrait robot du ministre camerounais des Sports et de l’éducation physique, appelé à relever les défis de l’organisation de deux compétitions majeures de football africain en 2020 et 2021.

Portrait robot du ministre camerounais des Sports et de l’éducation physique, appelé à relever les défis de l’organisation de deux compétitions majeures de football africain en 2020 et 2021.

Il tient le brassard et compte mouiller le maillon à fond pour le mériter. Cependant, le ministre est conscient qu’il ne suffit pas seulement de transpirer sur une pelouse gazonnée, mais aussi de mettre le ballon au fond des filets. Il faut donc jouer le match, marquer et jubiler au coup de sifflet final. Pour en arriver là, il faut une bonne préparation physique, mentale et spirituelle. Jusqu’ici, on est tenté de croire que le professeur Narcisse Mouelle Kombi, âgé de 57 ans, est sur une bonne piste. Lui qui ne traîne pas de grosses casseroles connues du grand public. Son profil laisse penser qu’il n’en a même pas. En tout cas, Paul Biya lui fait entièrement confiance.

Visiblement, Narcisse Mouelle Kombi n’est pas prêt à trahir le chef de l’Etat. Sa conscience professionnelle ne le lui permet pas. Jusqu’ici, on a pu constater qu’il est très attentif aux cris de détresse de la population. Tenez par exemple, sous Narcisse Mouelle Kombi, le ministère des Arts et de la culture a connu moins de pleurs des artistes musiciens et des Hommes de culture. Au contraire, celui qui devient docteur en droit de l’Université Paris V à 30 ans seulement, a fait le nécessaire pour que ce département ministériel se porte mieux. On se souvient qu’il avait retiré l’organisation de Miss Cameroun à dame Ingrid Amougou pour son amateurisme. Il faut avoir des couilles pour le faire ! Peu de temps après sa prise de fonction, il s’est rendu dans les locaux de la Fondation Afric Avenir à Douala,  à l’invitation de son fondateur, le Prince Kuma Ndumbe III. Le Professeur Narcisse Mouelle Kombi n’a trouvé aucun inconvénient à aller découvrir cette riche bibliothèque qui promeut la renaissance de la mémoire collective africaine.

L’attaquant du Président Paul Biya

Dans la tête du major du très prestigieux concours d’agrégation Cames, et ancien Conseiller spécial à la présidence de la République, l’homme doit toujours être au centre de toute action. Il confirme cette thèse dans son nouveau poste de commandement. On peut tout lui reprocher, sauf le sens du devoir. Un acharné. Un sportif qui sait que sa place se trouve sur les terrains des compétitions. Le Président Paul Biya l’a vite compris, raison pour laquelle il lui a confié le portefeuille du ministère des Sports et de l’éducation physique. Depuis son arrivée, l’ancien directeur de l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric) (de 2005 à 2012) effectue des descentes, parfois inopinées, sur les sites devant accueillir le Chan et la Can. Il ne s’arrête pas là. Il est également dans la tanière pour remonter le moral des lions, des lionnes, des juniors et des cadets. Il le fait sans toutefois s’éloigner des autres disciplines. On l’a vu féliciter le basketteur Pascal Siakam dans une vidéo spéciale, pour avoir remporté la NBA, peu de temps après le tweet de félicitations du président de la République à ce sportif de haut vol.

« C’est un monsieur que je connais depuis des années, et je vous assure qu’il est resté lui-même. Son rythme de vie n’a pas changé, sa maison est toujours la même que j’ai connu il y a plus de dix ans », témoigne un proche du ministre. S’il était arrivé à la tête du ministère des Sports un peu plus tôt, assurément qu’on n’aurait pas essuyé la honte du glissement de date.

Aujourd’hui, il fonce dans le seul but de réussir l’organisation de ces compétitions. Depuis son retour de France mercredi dernier, il a nommé David Tonye Nhanack directeur du Chan 2020. Le 17 juin 2019, Narcisse Mouelle Kombi a constitué les différentes commissions du Cocan 20-21 pour relever le défis de l’organisation de ces deux événements historiques. D’ailleurs, le directeur du tournoi du Chan et ses deux adjoints ont déjà été installés dans leurs nouvelles fonctions. Le mot d’ordre du ministre des Sports à leur endroit était très clair : « se mettre immédiatement au travail, respecter la Charte d’étique et de déontologie, et assurer un succès total de la dite compétition ».

Didier Ndengue
Lire aussi : Cocan 20-21 : le Pr. Mouelle Kombi peut-il empêcher un nouveau glissement de date?
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
La compagnie nationale marocaine va rouvrir son école de formation des pilotes et mettre ses nouveaux avions en service en 2019. La quintessence de l’interview exclusive du PDG de la RAM accordée au journal « Le HuffPost Maroc ».
Transport aérien : la Royal Air Maroc veut contrôler le ciel africain
Il a dit oui à son peuple pour une énième fois. Le chef de l’Etat camerounais est candidat à l’élection présidentielle du 07 octobre 2018.
L’énigme Biya
« Paul Biya aime la guerre », « il faut absolument que Biya reste », « je n’ai rien à cirer de ce qui se passe au Cameroun », « que Biya dégage », etc. les Camerounais de la diaspora s’expriment.
Présidentielle au Cameroun : « Paul Biya aime la guerre », « il faut absolument que Biya reste »

Laissez votre réponse

*