A la une Enquêtes Zone d'ombre

Contrebande : près de 350 cartons de Guinness et Heineken saisis à Yaoundé

Le film se déroule ce dimanche 16 juin 2019 au quartier Cité Verte au cours d’une descente de la Brigade nationale de contrôles et la cellule de communication du ministère du Commerce du Cameroun.

Le film se déroule ce dimanche 16 juin 2019 au quartier Cité Verte au cours d’une descente de la Brigade nationale de contrôles et la cellule de communication du ministère du Commerce du Cameroun.

En cette fin de journée, les deux délégations se sont rendues au quartier Cité Verte dans la capitale économique, « suite à la dénonciation d’un follower qui a vu vers 4 heures du matin, des fourgonnettes décharger des bouteilles de Guinness emballées dans des cartons et non pas contenues dans des casiers », rapporte la cellule de communication du ministère du Commerce ce soir sur sa page Facebook.

La gendarmerie et la police ont été mises à contribution pour démanteler ce réseau. La pluie qui s’est abattue sur la ville n’a pas empêché de poursuivre l’opération. « Résultat des courses, pas moins de 335 cartons contenant ces produits, importés dans des conditions douteuses d’un pays voisin ».

Un responsable de la société Guinness contacté par les enquêteurs « a reconnu que ces produits ne présentent pas les caractéristiques de la Guinness produite au Cameroun, notamment la couleur des capsules et les inscriptions au dos de la bouteille », conclut le ministère du Commerce.  Ces cartons ont été saisis, pendant que les enquêtes se poursuivent.

D.N.
Lire aussi : Boisson : Guinness Cameroun mousse une colère noire
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Crise anglophone : la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU annulée
Crise anglophone : la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU annulée
Quel culot ! Ils balaient d’un revers de la main tous les efforts fournis par Yaoundé depuis le déclenchement de cette crise. A les entendre parler hier pendant la réunion privée organisée par les Usa, dans les locaux du Conseil de sécurité de l’ONU, on dirait que rien n’a jamais été fait dans ce pays qu’ils qualifient indirectement d’enfer, pour sortir des multiples crises qui ont des tentacules à l’extérieur. Comme si les armes et munitions utilisées par les insurgés dans les régions anglophones étaient des fabrications camerounaises.
Cameroun : une intervention humanitaire de l’ONU pour troubler notre dialogue, non merci !
L’annonce a été faite ce jour pendant leur réception par le Premier ministre Joseph Dion Ngute.
Prime spéciale : Paul Biya offre 204 millions de FCFA aux Lionnes Indomptables de volley-ball
9 Comments

Laissez votre réponse

*