A la une Afrique Amérique Diplomatie

Politique africaine : la riposte américaine se prépare !

Les États-Unis affronteront bientôt la Chine et la Russie sur le continent grâce à sa nouvelle politique. La France est aux abois.

L’administration Trump affrontera bientôt la Chine, la Russie, l’Europe, l’Inde, etc. sur le continent grâce à sa nouvelle stratégie.

L’Afrique est le continent de toutes les convoitises. La Chine de Xi Jinping et la Russie de Poutine y opèrent déjà. Donald Trump va bientôt s’inviter à la table, avec une stratégie bien pensée. Les grandes lignes de la nouvelle politique africaine de Washington ont été expliquées le 13 décembre 2018 par le conseiller de Donald Trump pour la sécurité nationale, John Bolton. C’était dans un discours devant le cercle de réflexion conservateur Heritage Foundation.

Plusieurs points ont été soulevés par le conseiller de Trump. « Dans le cadre de la nouvelle stratégie africaine des présidents, nous étendront les liens économiques sur la base du respect mutuel, aiderons les nations africaines à prendre le contrôle de leurs destins économiques et de leurs besoins en matière de sécurité, et veillerons à ce que l’aide étrangère américaine dans la région obtienne des résultats pour les personnes ».

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, le président Trump focalise toute son attention sur le développement économique de son pays et la paix dans le monde. Sa politique africaine consiste à  faire en sorte « que les Nations de la région s’approprient la paix et la sécurité », avait ajouté John Bolton, avant de rassurer : « Dans le cadre de la nouvelle approche des administrations, chaque décision que nous prenons, toutes les politiques que nous poursuivons, et chaque dollar d’aide que nous consacrons seront d’autres priorités américaines dans la région ».

Le 21 décembre dernier, Tibor Naguy, le secrétaire d’Etat adjoint aux affaires africaines de Donald Trump a participé à une conférence organisée par l’Africa Media Hub, une agence chargée de promouvoir les actions africaines des Etats-Unis. Celui-ci avait précisé que « la strategie africaine du président Trump est le résultat d’un processus interagences intensifs et reflète les principes fondamentaux de la doctrine de la politique étrangère du président Trump ».

Pendant que l’administration Trump peaufine encore sa stratégie, la Chine entretient déjà de très bonnes relations avec plusieurs pays du continent à l’instar du Cameroun. La Russie quant à elle, a une forte présence en République centrafricaine, où la France perd du terrain.

Didier Ndengue  
Lire aussi : Sondage : les dix chefs d’État qui ont redéfini la carte du monde en 2018
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Ce jeune pensionnaire de la Fondation Chrétienne (Fac), contre toute attente, a fait la première partie du concert du rappeur franco-congolais le 28 juillet 2018 dans la capitale camerounaise.
Yann Black, l’orphelin qui a bluffé Dadju à Yaoundé
Après l’avoir félicité pour sa réélection, les deux grandes puissances mondiales demandent au président de la République du Cameroun de régler une fois pour toute la crise sécessionniste.
Crise anglophone : le Royaume-Uni et les Etats-Unis envoient Paul Biya au front
Ces séries banalisent la sexualité, prônent l’immoralité et les pratiques contre-natures. D’où l’urgence de mettre fin à cette colonisation moderne au Cameroun.
Télénovela : une tueuse silencieuse
1 Comment

Laissez votre réponse

*