A la une Afrique Asie Diplomatie Europe

Coopération : l’Europe prépare un Plan Marshall pour l’Afrique

Selon Antonio Tajani, le président du Parlement européen, cette nouvelle approche doit bénéficier aux Africains et non à ses despotes. Pour y parvenir, l’Europe compte aller en rangs serrés contre l’empire du milieu.

Selon Antonio Tajani, le président du Parlement européen, cette nouvelle approche doit bénéficier aux Africains et non à ses despotes. Pour y parvenir, l’Europe compte aller en rangs serrés contre l’empire du milieu.

Antonio Tajani ne passe pas par quatre chemins pour fustiger la présence chinoise en Afrique. Dans un entretien accordé à notre confrère « La Tribune Afrique » en juin dernier, le président du Parlement européen avoue que les Chinois menacent les intérêts européens sur le continent africain. Pour contrecarrer l’empire du milieu, il faut faire bloc et repenser la coopération avec « ce continent qui est le plus proche géographiquement ».

Pour matérialiser cette ambition,  Antonio Tajani fait une série de propositions. Notamment une meilleure considération des refugiés africains en Europe en étant plus « solidaire », un soutien aux investissements « à hauteur de 50 milliards d’euros (minimum) pour atteindre un levier de 500 milliards d’euros afin de lutter contre le changement climatique, la pauvreté, les maladies, la famine et les guerres civiles ».

Sur la question migratoire, Antonio Tajani croit que la solution adéquate est de combattre le mal à la racine. Pour lui, il faut « aider » les Africains chez eux, en soutenant par exemple des initiatives entrepreneuriales pour qu’ils participent au développement du continent. « Nous ne voulons pas d’une nouvelle colonisation et nous ne devons surtout pas faire comme les Chinois », précise Antonio Tajani, qui pense que l’idéal est de changer le regard sur l’Afrique. « L’UE peut fait beaucoup plus en matière, à condition de regarder le continent avec des lunettes africaines et non pas européennes ».

La sortie du président du Parlement européen s’est déroulée au lendemain des Journées européennes du développement (JED) dont le thème portait sur la lutte contre les inégalités et leur lien avec le développement durable.

D.N.
Lire aussi : Lettre ouverte à Emmanuel Macron
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Une population déchainée contre les taxes et l’injustice sociale. Un gouvernement campé sur sa position. Les violences vont grandissant. Les casseurs s’invitent au mouvement. Ils sèment la pagaille. Des boutiques, des hôtels, des voitures, des édifices publics et bien d’autres richesses sont brûlées.
La guérilla française
Renforcer la sécurité aux frontières, être plus dur avec la politique migratoire. La France d'Emmanuel Macron appelle ses partenaires européens et africains à prendre leurs responsabilités.
Conférence de presse de Macron : la part de l’Afrique
Tout serein, j’ai glissé le bulletin de mon choix dans l’urne ce dimanche 07 octobre 2018.
J’ai voté

Laissez votre réponse

*