A la une Enquêtes Zone d'ombre

Crash d’Ethiopian Airlines : une vieille image de 2 ans tue « 5 hôtesses de l’air » sur les réseaux sociaux

L’image fait le tour de la toile depuis hier matin. Elle présente cinq belles jeunes femmes en tenue de l’école de formation d’Ethiopian Airlines. Cette photo a été postée sur le compte Twitter de l’une des plus importantes compagnies aériennes du monde le 4 novembre 2017 à 19h. Sur les réseaux sociaux par contre, certains internautes, en mission ou naïfs, laissent croire qu’il s’agit là des cinq hôtesses de l’air d’Ethiopian Airlines qui ont perdu la vie dans le crash de dimanche dernier, qui a fait 157 morts.

L’image fait le tour de la toile depuis hier matin. Elle présente cinq belles jeunes femmes en tenue de l’école de formation d’Ethiopian Airlines. Cette photo a été postée sur le compte Twitter de l’une des plus importantes compagnies aériennes du monde le 4 novembre 2017 à 19h. Sur les réseaux sociaux par contre, certains internautes, en mission ou naïfs, laissent croire qu’il s’agit là des cinq hôtesses de l’air d’Ethiopian Airlines qui ont perdu la vie dans le crash de dimanche dernier, qui a fait 157 morts.

C’est vrai que des hôtesses de l’air ont disparu dans cet accident, mais il faut noter qu’il ne s’agit pas de celles qui font le buzz actuellement sur les réseaux sociaux et qui suscitent des milliers de « RIP ». Donc cette image, contrairement à ce qui se raconte sur les réseaux sociaux, n’a pas été prise quelques heures avant le vol mortel.
Pour soutenir mes propos comme d’habitude, je suis allé à la source. Direction, compte Twitter de la compagnie aérienne. Ça m’a pris plus d’une vingtaine de minutes pour arriver aux posts de 2017. Car le service de la communication publie énormément. Je suis donc tombé sur cette image utilisée dans le cadre d’une campagne publicitaire de la compagnie. Elle est vieille de 2 ans.

Une odeur de sabotage

Ceux qui repartagent ou publient des campagnes de sabotage, ne savent pas qu’ils servent indirectement les intérêts de certaines institutions. Dans le cadre d’Ethiopian Airlines, avez-vous cherché à connaître l’origine de cette image ? Pourquoi a-t-elle été mise en circulation juste après le crash ? Pour quel intérêt ? Par qui ? Avez-vous pensé aux familles de ces jeunes femmes que vous tuez sur les réseaux sociaux avant d’appuyer sur « PUBLIER »?

Le pire est que certains cherchent à justifier leur bêtise…
Pour clore ce débat, je vous invite à cliquer ICI sur ce lien pour voir le Tweet en question et la date de publication.

Didier Ndengue
Lire aussi : Dimanche noir : Air France frôle le pire, Ethiopian Airlines périt
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Il ne devait pas se fâcher parce qu’une star continentale fait le plein du Palais des Sports de Yaoundé. En toute humilité, il doit se rapprocher des vrais musiciens pour prendre la portion magique.
Ténor n’aurait pas dû « gifler » les fans de Fally Ipupa
Le groupe Bolloré pour ne prendre que cet exemple, à travers ses multiples filiales, contrôle tout au Cameroun, à part l’air qu’on respire, pour le moment bien-sûr ! Le Français contrôle le chemin de fer (Camrail), le cinéma (Vivendi), la musique (Universal), l’information (ses multiples chaînes d’information), les consciences (les Novelas, etc.)
Ça chauffe, ça fait « tchoukoutchoukou » dans ma tête
Dans cinq ans, les blogueurs camerounais qui croient seront des « boss », chacun dans son domaine de prédilection.
En 2023, le blogueur est incontournable au Cameroun

Laissez votre réponse

*