A la une Afrique Diplomatie

Diplomatie : Paul Biya ouvre un Consulat dans la ville d’origine d’Obiang Nguema

Un décret du chef de l’État camerounais de ce lundi 7 octobre 2019 opérationnalise une représentation diplomatique à Mongomo, en Guinée Équatoriale.

Un décret du chef de l’État camerounais de ce lundi 7 octobre 2019 opérationnalise une représentation diplomatique à Mongomo, en Guinée Équatoriale.   

Les relations diplomatiques entre Yaoundé et Malabo se renforcent. C’est ce que laisse penser le récent décret de Paul Biya portant organisation des services extérieurs permanents du ministère des Relations étrangères (Minrex) du Cameroun. A travers un décret ce lundi 7 octobre 2019, le chef de l’État camerounais ouvre un Consulat de la République du Cameroun à Mongomo.

Cette ville de Guinée Équatoriale, est le chef-lieu du district du même nom et de la province de Wele-Nzas. Elle est située à proximité de la frontière avec le Gabon et compte une dizaine de milliers d’habitants. Mongomo est la ville d’origine du premier président équato-guinéen, Francisco Macias Nguema et de l’actuel, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

L’étendue des compétences dudit Consulat couvre les provinces de Kie-Ntem, de Wele-Nzas et du Centre-Sud. La nouvelle représentation diplomatique est placée sous la juridiction de l’ambassade du Cameroun dans le même pays.

D.N.
Lire aussi: Grosse mobilisation mondiale pour la libération définitive de Laurent Gbagbo et Blé Goudé
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Cameroun : péril sur l’unité 2.0
Cameroun : combien de rebelles faut-il encore tuer pour mettre fin à la guerre?
Cameroun : combien de rebelles faut-il encore tuer pour mettre fin à la guerre?
Si plusieurs de nos frères et sœurs se retrouvent dans le désert, dans les navires, esquivent des balles réelles, et risquent leurs vies dans des zones en conflits ou pas, c’est parce qu’ils recherchent des meilleures conditions de vie. Dans le débat de ce week-end, j’aimerai qu’on partage des conseils avec eux, pour qu’ils réussissent leur aventure.
Débat du week-end : comment aider un migrant à réaliser ses rêves ?
1 Comment

Laissez votre réponse

*