A la une Zone d'ombre

Douala-Yaoundé : un accident de la circulation fait 8 morts

Le ministre des Transports, Jean-Ernest Ngalle Bibehe est au chevet des victimes du drame qui s’est produit la nuit dernière dans le département de la Sanaga Maritime.

Le ministre des Transports, Jean-Ernest Ngalle Bibehe est au chevet des victimes du drame qui s’est produit la nuit dernière dans le département de la Sanaga Maritime.

Le ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe est sur les lieux du drame depuis quelques heures. Il rend visite aux blessés de l’accident mortel qui s’est produit dans la nuit du 18 au 19 septembre 2019 au lieu-dit Ngwei 2, par Pouma, dans le département de la Sanaga Maritime. Les survivants de cet accident rapportent qu’un camion semi remorque roulant à vive allure entre Pouma-Edea, a percuté un bus de l’agence de voyage Garanti Express en provenance d’Edea.

Communiqué

Le bilan provisoire fait état de 8 morts dont 2 femmes et 6 hommes. Leurs corps sont gardés à la morgue de l’hôpital régional d’Edea. Les 8 blessés quant à eux, ont été évacués à l’hôpital de district de Pouma. « Le ministre des Transports assure personnellement avec ses équipes la gestion de ce triste événement », apprend le service de la communication de Jean-Ernest Ngalle Bibehe. Un communiqué du Ministère est attendu pour plus de détails sur ce drame.

LPA
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Une tablette bilingue relatant l’histoire du Cameroun, avant et après l’indépendance. Un jeu d’éducation civique alliant plaisir et connaissance. L’épouse du candidat à la présidentielle du 7 octobre veut ainsi remettre les jeunes sur le chemin de la citoyenneté.
Présidentielle 2018 : Tous Citoyens, le coffret de Chantal Biya qui rééduque la jeunesse Camerounaise
Le chef de l’Etat français ignore la langue française pendant les grands rendez-vous. Ce qui est inquiétant.
Emmanuel Macron préfère l’anglais au français
Le gouvernement camerounais écarte cette thèse qui envahit déjà les ménages après les flammes de la Sonara.
Produits pétroliers et gaziers : pour la Csph, la flambée des prix n’est pas envisageable

Laissez votre réponse

*