A la une Afrique Diplomatie

Économie numérique : Paul Biya et Vera Songwe surfent sur la “Silicon Mountain”

La ratification de l’accord de la Zone de libre-échange continentale et le développement de l’écosystème numérique ont constitué le menu de la visite, du 17 au 19 avril 2019, de la Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) au Cameroun.

La ratification de l’accord de la Zone de libre-échange continentale et le développement de l’écosystème numérique ont constitué le menu de la visite, du 17 au 19 avril 2019, de la Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) au Cameroun.   

Une fin de séjour heureuse au pays de ses ancêtres. Vera Songwe le méritait. Et beaucoup plus encore au regard de la qualité des idées prodiguées aux membres du gouvernement camerounais pour un changement radical de paradigme. Au palais de l’Unité, où le président de la République, Paul Biya lui a déroulé le tapis rouge, elle a été reçue telle une enfant prodige, avec les honneurs qui vont avec. Pour combler le tout, le chef de l’État a décoré la Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) avec la médaille de « Grand Officier de l’Ordre ».

Ces moments de reconnaissance ont été ponctués par un échange fructueux entre la diplomate et le locataire d’Etoudi. « Nous Avons discuté de la ratification par le Cameroun de l’accord de la zone de libre-échange continentale, et du développement de l’économie numérique », rapporte Paul Biya sur son compte Twitter.

« Silicon Mountain »

La diplomate onusienne considère l’intégration régionale et l’économie numérique comme les catalyseurs du développement durable. Peu avant l’audience avec le chef de l’État, elle a eu un tête-à-tête avec le Premier ministre camerounais, Dion Ngute. Le chef du gouvernement a assuré que « le Cameroun ratifiera l’accord de libre-échange continentale ».

Avec le numéro un Camerounais le 18 avril 2019, « nous avons parlé de Buea. De l’importance de promouvoir cet esprit d’émulation ; de nous assurer que lorsque nous parlons de Silicon Valley aux États-Unis, nous pouvons aussi parler de Silicon Mountain de Buea ». En termes de solutions immédiates, elle a suggéré aux autorités d’augmenter l’accès aux services numériques, tout en diminuant les coûts d’Internet, et ouvrir le secteur numérique à une compétition pour répondre aux besoins de la population.

A la « Silicon Mountain » basée à Buea, dans le Sud-ouest, plusieurs jeunes, avant l’incursion des séparatistes dans leur région, avaient développé un écosystème favorable à l’économie numérique.

Didier Ndengue
Lire aussi : Cemac : Paul Biya face au leadership sous-régional
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Don de 8700 sacs de voyage et baisse du prix du billet d’avion pour les pèlerins musulmans en partance pour la Mecque. Tous les moyens sont bons pour se maintenir au pouvoir.
Lecture des résultats de la présidentielle : le candidat Paul Biya en pôle position
Il n’y aura pas de dévaluation de la monnaie coloniale, mais les enchères dépassent le suicide. D’où l’urgence d’une sortie immédiate.
Sommet des chefs d’Etats de Ndjamena : le nouveau baisé mortel de la France et du FMI à la Cemac
À travers la compétition B'innov, les employés du groupe Bolloré, filiales du Cameroun, ont présenté 102 projets innovateurs devant permettre à la multinationale d'être en constante innovation.
Innovation : Bolloré explore l’intelligentsia camerounaise
4 Comments
  • Bennyzed
    20 avril 2019 at 10 h 36 min
  • OdincovaVirginiya1997Hiz
    20 avril 2019 at 3 h 58 min

    only here be at is

    b99f best herbal is products

  • OdincovaVirginiya1997Hiz
    20 avril 2019 at 3 h 37 min

    female is be canada

    b99f is online affidabile

  • OdincovaVirginiya1997Hiz
    19 avril 2019 at 11 h 53 min

    google groups be is cheap

    b99f is where to order

Laissez votre réponse

*