A la une Culture L'aigle

Gospel : Guy Michel Kingué dénonce les bonbons pasteurs

« Le plus beau des noms », le nouveau single du chantre de l’Éternel sortira en février prochain. Dans ce titre, il dévoile le visage caché des hommes de Dieu qui égarent les brebis.

« Jésus le plus beau des noms », le nouveau single du chantre de l’Éternel sortira en février prochain. Dans ce titre, il dévoile le visage caché des hommes de Dieu qui égarent les brebis.

Plus que quelques semaines et son nouveau single sera dans les bacs. Intitulée « Jésus le plus beau des noms », ce titre parle d’une problématique réelle aujourd’hui au Cameroun, en Afrique et dans le monde entier. Il s’agit du phénomène des loups ravisseurs qui ont pris les maisons de prières en otage.

Dans cette nouvelle livraison musicale, l’artiste rappelle qu’on « a eu un arrivage catastrophique et massif des faux pasteurs, des gens qui vont prendre les puissances au Ghana, au Nigeria et qui viennent ici pour détruire des vies ».

Ces faux pasteurs ont trouvé  un terrain fertile en Afrique, où plusieurs personnes ont soif des miracles. Elles en veulent à tout prix.  Ces leaders spirituels aux « puissances incroyables » en profitent pour détruire et perdre les âmes. Certains portent généralement des bagues qui les garantissent des pouvoirs mystiques, d’autres ont plutôt des parfums entre autres.

La Bible prédit ce phénomène dans plusieurs évangiles. Guy Michel Kingué conseille à ceux qui ont réellement donné leur vie à  l’Éternel de « s’accrocher à la parole de Dieu pour avoir un esprit de discernement et éviter de se faire arnaquer, ou de se faire prendre par ces gens là ». Il faut justement un esprit saint pour se rappeler de la parabole de l’ivraie et de la bonne semence. C’est de tout cela qu’il est question dans le nouvel single de Guy Michel dont la sortie officielle est prévue le 17 février 2019 (audio).

Deuxième album

« Jésus le plus beau des noms » annonce la sortie prochaine du deuxième album de Guy Michel Kingué. Il comptera dix titres. Le chanteur annonce des collaborations avec des poids lourds du gospel camerounais. Notamment Grace Decca, Nathalie Meyo, Dick L’Ephphata, etc.

« Parce que je chante pour la gloire de Dieu, il m’ouvre beaucoup de portes dans mon business », se réjouit le jeune chef d’entreprise qui débute sa carrière musicale très jeune. « J’ai plus de 20 ans de carrière. J’ai commencé a voyagé à l’âge de 12 ans pour chanter pour le club Unesco. Mon tout premier maxi single, je l’ai enregistré, j’avais à peine 15 ans. En termes de ministère, je dirai 8 ans ». Il souhaite que ce single touche des cœurs et changes des vies. Car la bénédiction des autres à travers ses œuvres lui procure une très grande joie.

Didier Ndengue   
Lire aussi : Musique : « Echo Chamber », le nouvel album de Gino Sitson bientôt dans les bacs
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Monsieur le président fondateur de la République, je vous salue. Permettez d’abord que je vous félicite pour votre brillante victoire à la dernière élection présidentielle. Celle-ci a été contestée par des contestataires contestés eux-mêmes par leurs propres camarades de l’opposition opposée. Je vous tire un coup de chapeau, chers opposants « alimentaires ».
Je deale avec le diable au nom de la «demoncratie»
Approchés par les membres de la Coalition citoyenne pour le Cameroun question de former un front uni de l’opposition pour espérer renverser Paul Biya le 07 octobre 2018, ces deux candidats ont refusé cette option.
Présidentielle : Garga Haman Adji et Ndifor Afanwi Franklin contre la coalition
Cameroun : péril sur l’unité 2.0

Laissez votre réponse

*