A la une Culture L'aigle

Grand dialogue national : Serge Espoir Matomba affiche fièrement sa « camerounité »

Alors que la majorité de leaders politiques arborent des looks occidentaux pendant la consultation avec le Premier ministre, le Premier secrétaire du Peuple uni pour la rénovation sociale opte pour le 100% made in Cameroun.

Il a l’art d’être en phase avec l’actualité. Le Premier secrétaire du peuple uni pour la rénovation sociale (Purs) l’a encore prouvé ce jeudi à l’immeuble étoile. L’homme politique s’y est rendu dans un style vestimentaire particulier, dans le cadre des consultations relatives au Grand dialogue national qui se tient du 30 septembre au 4 octobre prochain au Palais des Congrès de Yaoundé.

Il franchit la salle de réunion dans une tenue traditionnelle très prisée par les patriarches du Nord-Ouest du Cameroun. « Nous parlons de révolution culturelle et cela doit se traduire en acte. Arborer une tenue traditionnelle du Nord-Ouest est le prolongement des idées que nous prônons et voulons voir appliquées », explique Serge Espoir Matomba, tout frais dans son « Atungoh ».

Contribution

C’est avec un large sourire plein d’espoir qu’il remet la contribution de son parti au Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Nguté. «Durant la rencontre, nous avons fait l’économie de nos propositions depuis 2016, notamment la proposition de la mise en place du dialogue inclusif au lendemain de la sortie des enseignants », rapporte Serge Espoir Matomba au micro de La Plume de l’Aigle. Pendant son entretien avec le Pm, le leader politique ajoute qu’il a condamné l’escalade des violences en 2017. « Toujours la même année, apprend-il, nous avons proposé la mise en œuvre d’une force tampon, le désarmement, la réintégration sociale et une plateforme nationale de réconciliation.»

Découpage des régions

Serge Espoir Matomba est l’un des rares hommes politiques de l’opposition camerounaise à avoir franchi le périmètre des zones des conflits ces dernières années, sans escorte. Ce qui lui a permis de toucher du doigt les réalités du terrain. Ce périple lui a également permis de renforcer les propositions faites au Premier ministre ce jour dans le cadre du Grand dialogue national.
Pour cette grand-messe qui se veut historique, le Purs propose « un découpage des régions respectant les facteurs sociologiques, socio-historiques, ethnologiques, anthropolitiques ; une harmonisation du système scolaire via une loi d’orientation unique de l’éducation ; une uniformisation du système judicaire ; la mise en œuvre d’une véritable décentralisation ; le choix d’une langue nationale, socle de la construction d’une identité camerounaise ». Le parti propose également l’adoption d’une Loi sur « le droit du sang au droit du sol ».

Didier Ndengue
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Le nouveau président de la République démocratique du Congo rompt avec l'orthodoxie protocolaire. Il a effectué un voyage à l'intérieur du pays avec la compagnie aérienne nationale.
Congo Airways : Félix Tshisekedi dans un vol commercial
Femme mariée, ayant onze ans de plus, dit être follement amoureuse de moi. Que dois-je faire en cette période de solitude ?
Sa déclaration d’amour n’est pas un poisson d’avril !
Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement camerounais a répondu a la résolution 2019 / 2691 (RSP) du Parlement européen sur le Cameroun. Nous vous proposons l’intégralité de sa communication.
René Emmanuel Sadi : « les relations entre Yaoundé et Washington sont parfaites »
1 Comment

Laissez votre réponse

*