A la une Culture L'aigle

Haute couture : Yaoundé arbore fièrement le pagne «made in Cameroon»

La ville aux sept collines accueille la première édition du Mboa’s Fashion Design sous le thème « le Pagne signé Haute Couture », qui se tiendra le 02 mars 2019 au Hilton hôtel.

La ville aux sept collines accueille la première édition du Mboa’s  Fashion Design sous le thème  « le Pagne signé Haute Couture », qui se tiendra le 02 mars 2019 au Hilton hôtel.

Le Mboa’s Fashion  Design est un événement artistique qui associe beauté et élégance avec pour objectif  de mettre en avant les dernières tendances de la mode africaine, en rendant visible les collections des stylistes et des maisons de couture sur le marché international.

En outre, c’est aussi une occasion de découvrir de magnifiques créations faites à partir des matières premières telles que le cuire, le satin, le raphia, la dentelle, la mousseline et bien d’autres… qui seront portées par de charmants mannequins ce jour.

Lire aussi : Saint-Valentin : quoi lui offrir ? Rien !

Ce rendez-vous fait la promotion de la culture africaine, de la beauté noire et ne valorise pas que le pagne mais aussi le chocolat du Cameroun. Dans la mesure où, des maîtres chocolatiers camerounais présenteront leurs créations « made in Cameroon ».

Le Mboa’s Fashion  design est une belle opportunité de faire découvrir les créateurs aux médias, et de prouver que le Cameroun possède de nombreuses richesses qui peuvent être exploitées à bon escient.

Vanessa Abossolo, stagiaire
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
La question du Fcfa est plus que jamais d’actualité sur le continent africain et outre atlantique. Les peuples africains veulent sortir de cette monnaie, tandis que leurs dirigeants freinent des quatre fers. Pourquoi ? Qui sont ces dirigeants africains brisés à cause du Fcfa? Comment comprendre le mutisme des organisations de la société civile en Afrique sur le sujet ? Que risquent les pays africains qui continuent à fonctionner avec cette monnaie coloniale ? Dans cet entretien qu’il accorde à La Voix Du Koat, Ndongo Samba Sylla fait une analyse globale de la question. Économiste du développement, ce Sénégalais résidant à Dakar est coauteur avec la journaliste française Fanny Pigeaud du livre « L’arme invisible de la Françafrique. Une histoire du franc CFA », Paris, La Découverte, 2018.
Ndongo Samba Sylla : «Rester dans le FCFA c’est souscrire une assurance sous-développement»
En ce mois de la francophonie, sept jeunes artistes camerounais interprètent les plus belles créations gauloises ce vendredi dans la salle de spectacle de l’Institut Français.
Douala : hommage à la chanson française
Journaliste et panafricaniste, le directeur de l’information de la radio Médiafrique (99.9 FM) à Douala répond à nos questions sur le nouveau visage du monde dessiné par les grandes puissances qui avancent en rangs dispersés.
Armand-Rodolphe Djaleu : « Il faut une renégociation des accords signés avec l’Union Européenne »
11 Comments

Laissez votre réponse

*