A la une L'aigle Tendance

Innovation technologique : les étudiants de l’IUGET sur les traces d’Ernest Simo

Le top management de l’Institut Universitaire des Grandes Écoles des Tropiques (IUGET) met un accent particulier sur la pratique. C’est ce qui justifie la mise sur pied d’un « Laboratoire Ernest Simo » dans son enceinte pour permettre à ses apprenants de matérialiser leurs idées.

Le top management de l’Institut Universitaire des Grandes Écoles des Tropiques (IUGET) met un accent particulier sur la pratique. C’est ce qui justifie la mise sur pied d’un « Laboratoire Ernest Simo » pour permettre à ses apprenants de matérialiser leurs idées.

Herve Kemfang est convaincu que l’émergence du Cameroun se fera avec les étudiants sortis de l’Institut universitaires des Grandes écoles des Tropiques (IUGET). Pour y parvenir, le directeur de cette structure d’enseignement supérieur et toute son équipe prennent des dispositions nécessaires pour former des Hommes non seulement prêts à l’emploi, mais aussi des créateurs de richesses.

« L’heure est venue pour l’Afrique de prendre son destin en main afin de se tourner résolument vers la recherche endogène des solutions à ses maux », écrit M. Kemfang dans le premier numéro du magazine de l’école qu’il dirige. Par curiosité et pour avoir le cœur net, je me suis rendu au Campus IUGET du Rond Point Maetur à Bonamoussadi (Douala) pour visiter ses laboratoires électrotechniques. Ils brillent de mille feux et sont dotés en permanence d’équipements didactiques de dernière génération calqués sur le modèle industriel afin de faciliter la professionnalisation des enseignements des jeunes apprenants africains qu’il encadre.

« La formation n’est plus seulement créatrice de futurs chercheurs d’emploi mais de futurs créateurs d’emplois pour un Cameroun et une Afrique industrialisés », fredonne la direction générale de l’IUGET, qui a mis sur pied un incubateur pour permettre à ses étudiants de transformer leurs idées en réalités palpables.

Drone et Insoleuse made in Cameroun

L’innovation technologique est une réalité à l’IUGET. Les étudiants de cette jeune école font déjà des merveilles grâce à la qualité des cours qui y sont dispensés et à ses laboratoires hyper connectés. Ils ont prouvé leurs compétences lors de la semaine de l’ingénieur organisée cette année par les élèves ingénieurs de la Faculté de Génie Industriel (FGI) de l’Université de Douala. Certains étudiants ont été invités à concourir aux cotés d’une dizaine d’écoles.

Après trois étapes d’évaluation, le projet de l’insoleuse des étudiants de l’IUGET a été retenu comme deuxième meilleur projet FGI 2018 sur les 36 présentés. D’autres projets des étudiants de la même école ont également été présentés. Entre autres un drone et un prototype de commande d’ampoule à distance conçus par les apprenants de cette école aux ambitions nobles.

Ceci est un billet sponsorisé
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Salihou Soule à Betchem : le biyaiste convaincu et bosseur
Tout serein, j’ai glissé le bulletin de mon choix dans l’urne ce dimanche 07 octobre 2018.
J’ai voté
Je côtoie la communauté des refugiés du Cameroun depuis 2010. Depuis 8 ans, je vis la journée mondiale des refugiés chaque 20 juin en direct. Tranche de vie avec des refugiés urbains.
#StopFakeNews237 : chers pyromanes camerounais, mettez vous dans la peau d’un réfugié urbain ce 20 juin 2018

Laissez votre réponse

*