A la une Histoire de l'humanité

Je rêve du Royaume du Cameroun

Je rêve du Royaume du Cameroun

Je suis sûr et certain que notre peuple se porterait mieux si on avait un monarque.

Un souverain n’est pas léger. Son statut ne le lui permet pas. Un Roi est au service de Dieu. Les réseaux d’influence n’ont aucun pouvoir sur lui. Il est au-dessus de tout, sauf de Dieu. D’ailleurs c’est le représentant direct de Dieu sur la terre pour conduire son peuple. Un Roi donne les ordres et on exécute, qu’on soit content ou pas. Un Roi est intelligent et prête une oreille attentive aux doléances de son peuple. Il a des conseillers dotés d’une intelligence indescriptible. Il ne prend jamais de décision sans les consulter. Dans un royaume, le Roi est le chef suprême de la sagesse et il juge selon la justice. Il ne favorise personne.

Un royaume est bâti comme un paradis. La presse est libre de tout. Elle peut critiquer tout le monde, sauf le Roi.

En pays Bamileke par exemple, on ne rigole pas avec les vrais Rois. Pour ceux qui le sont encore bien sûr ! Votre pet pet que vous appelez démocratie, et que moi j’appelle volontairement demoncratie n’a pas sa place sur ces territoires. Un frère de l’Ouest me disait vendredi dernier que le Roi de chez lui a le pouvoir de chasser un sous-préfet véreux, un sorcier ou n’importe qui de son territoire quand celui-ci ne fait pas la volonté de son peuple. Un Roi ne fait pas la politique ; il n’en a rien à cirer.

Si vous êtes un peu honnêtes, vous avouerez que certains Rois de l’Ouest du Cameroun ont plus de pouvoir sur leurs peuples que le président de la République. Ils sont prompts à obéir à leurs Rois qu’au chef de l’Etat. C’est un phénomène naturel. Car le monde n’a pas été créé pour être géré par des présidents, mais par des Rois.

A cause du libertinage, ils ont tué leurs royaumes

Avant qu’ils ne tuent leurs royaumes, les plus grandes puissances du monde ont été construites par des Rois. Allez consulter l’histoire de la France, de l’Allemagne, etc. Leurs institutions n’auraient jamais été aussi fortes si elles avaient été mises sur pieds sous la démocratie. Car la démocratie est un cocktail de foutaises. On y retrouve de tout. Un peu de liberté, beaucoup de libertinage, un peu d’amour, beaucoup de haine, un peu de bâtisseurs, beaucoup de destructeurs, un peu d’anges, beaucoup de démons, bref c’est une sauce dégoutante qui donne la diarrhée à ceux qui en consomment. C’est un prétexte pour pervertir l’être humain. Elle n’a rien de bon. Surtout pour une nation comme le Cameroun, qui n’a pas eu le temps de se construire à cause de plusieurs fléaux qui ont détruit nos racines, notre spiritualité, notre peuple, notre philosophie de la vie, notre science, notre géopolitique, etc.

Nos aïeux étaient eux calmes. Ils n’avaient rien à envier aux autres peuples. Jusqu’au jour où nos « sauveurs » sont arrivés pour nous « civiliser ». Comme si Dieu, en nous créant, nous avait rendus zozos et nous avait jetés sur la terre pour errer comme des vampires sans cages. Comme s’il nous avait refusés l’intelligence et tous ses bienfaits.

Donc, il fallait absolument que nos « sauveurs » instaurent la traite négrière et la colonisation. Pendant ce temps, leurs royaumes se développaient. Ils les construisaient, parfois avec la main d’œuvre venue d’Afrique. Avant de tuer leurs royaumes, ils ont traumatisés et tués les nôtres, qui osaient s’opposer à leur plan machiavélique.

Aujourd’hui, ils chantent sur tous les toits que nous sommes pauvres. Oohhh l’Afrique est pauvre….ooohhhh l’Afrique est exposée aux maladies,…elle est en proie au terrorisme….il faut une aide humanitaire, patati patata. Ils ne disent pas qu’ils sont la cause de nos malheurs.

Alors qu’ils nous ont formatés avec leur école de pacotille, qui nous enseigne à être des sous-hommes, des suiveurs, des animaux et non des leaders. Comment ne pas être pauvres avec un état d’esprit bancal, imposé par leurs diables de pères, qui ont eu la merveilleuse idée de créer des armes et des poisons pour nous exterminer ?

Plus les jours passent, plus je me réveille…et je cris waouh, mon bourreau et pyromane se fait passer pour un sapeur pompier et un ange, n’importe quoi !

Didier Ndengue
Lire aussi : J’exige ma grandeur !
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
En ce mois de la francophonie, sept jeunes artistes camerounais interprètent les plus belles créations gauloises ce vendredi dans la salle de spectacle de l’Institut Français.
Douala : hommage à la chanson française
Le chef de l’État américain a réalisé des merveilles depuis son arrivée à la Maison Blanche le 20 janvier 2017.
Économie : Donald Trump bat tous les records en deux ans (1)
L’histoire m’apprend que les artistes musiciens locaux ont mobilisé plus de personnes que les étrangers depuis l’indépendance en 1960. Il faut donc que les « influencuers » web arrêtent de mentir en gonflant les chiffres.
Mobilisation des spectateurs au Cameroun : Fally Ipupa et Dadju n’égalent pas les artistes locaux

Laissez votre réponse

*