A la une La Quotidienne Infos LPA TV

La jeunesse africaine ne sera plus domptée

Elle est violente et douce en même temps. Elle est parfois bavarde, offensive, amère et très délicieuse au final. Elle court parfois, mais les autres voudraient la voir ralentir. Elle frappe où ça fait mal. Elle fait saigner. Mais le plus important est qu’elle essuie les larmes de ceux qui n’y croyaient plus.

De ceux qui croyaient qu’elle courait dans le sac. De ceux qui pensaient que la jeunesse africaine était naïve. Qu’elle ne savait que faire des selfies et poster des incongruités sur les réseaux sociaux. Désormais, la révolution africaine est en marche.

La jeunesse avertie écoute les appels à révolution de certains dirigeants. Certains sont subtils comme Paul Biya, d’autres le font de façon ouverte et agressive comme Joseph Kabila. Tous les moyens sont bons pour arriver à Rome.

On devait en arriver là un jour. L’esclave finit toujours par se libérer du joug de l’enfer.
Ceux qui ont des oreilles pour entendre ont du noter que les Etats n’ont pas d’ami. Ils n’ont que des intérêts.

Merci monsieur Mende de nous le rappeler. Ce discours encourage la nouvelle génération de leaders africains. Les brebis galeuses ne manquent pas. Ceux qui ont été formatés pour dénigrer leurs peuples ne manquent pas.
Ils sont un peu comme ces traitres qui ont vendu leurs frères pendant la période coloniale.

Mais ne vous inquiétez pas, la jeunesse panafricaine est debout. Elle ne se laissera plus dompter, ni par des flatteries, ni par des gentils mots remplis de maux.

Didier Ndengue
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
L’assemblée plénière du parlement européen a servi de tribunal pour juger et condamner des Etats comme le Cameroun, coupable de pénaliser l’homosexualité. Une pratique sexuelle qui tient à cœur aux européens. Dans le même temps, pas un mot sur la crise des Gilets Jaunes qui secoue la France depuis des mois.
Jeu trouble : l’Union européenne fait la morale à la Chine et au Cameroun
Le président de l’Association Oeil D’Afrik explique la monnaie coloniale au chef de l’Etat ivoirien.
Larba Israël LOMPO : « M. Ouattara le FCFA ne nous appartient pas »
J’attends qu’ils dévoilent leurs programmes de santé publique pour relever ce qui est bon pour mon peuple. Avant toute chose, chers candidats, voici les doléances de vos compatriotes.
Santé pour tous : quel candidat pour sortir le Cameroun du mouroir ?

Laissez votre réponse

*