A la une Diplomatie

Les Camerounais de l’étranger ne sont pas tous des « cancres »

Au cours de mes nombreux reportages ici et ailleurs, j’ai fait des rencontres inoubliables. J’ai croisé et échangé avec des Camerounais magnifiques, qui ont des rêves fous pour leur pays. La plupart sont installés en Europe, en Asie, en Amérique, et dans des pays africains. Dans ces pays, plusieurs sont des références dans leur domaine de compétence.

En toute sincérité, sans nous jeter les fleurs, l’Homme Camerounais est un génie de nature, peu importe son âge, et sa filière. Il suffit qu’il soit à l’aise dans sa tête et dans son corps pour faire des merveilles qui impactent sur la marche du monde. Des exemples palpables existent. Qui ne connait pas Ernest Simo, cet homme de sciences camerounais travaillant à la Nasa ? Ce dernier a été deux fois (en 1994 et en 1996) finaliste du programme des astronautes de cette agence gouvernementale qui est responsable de la majeure partie du programme spatial civil des Etats-Unis. Âgé de 63 ans, il peut changer le cours de la vie au Cameroun, en pilotant, en toute liberté, une « Nasa Camerounaise ». Pourquoi pas, rien n’est impossible à celui qui croit. Ernest Simo est un exemple parmi tant d’autres. Que ça soit à Mercedes, ou à la Silicon Valley, on retrouve des Camerounais capables, et peut-être prêts, à mettre leur savoir-faire au service de notre pays.

Il y en a même qui ont des financements et des projets à implémenter ici. Ils sont malheureusement découragés par de nombreuses tracasseries qu’on leur impose pendant les démarches dans notre pays. Cela doit changer. Le chef de l’Etat, Paul Biya, devrait revoir de près la politique de retour de nos cerveaux. C’est capital pour booster les mentalités et créer de la concurrence. La double nationalité ne devrait pas être un frein à la bonne marche des relations entre les Camerounais de l’étranger et leur pays.
Parmi ces frères qui vivent à l’extérieur, je ne parle pas des protestataires occasionnels, mais de ceux-là qui rêvent de voir les choses changer, et les pots de vin disparaître. Je crois que tout est possible, même avec le régime actuel. Yaoundé a la capacité d’imposer un changement radical de paradigme. C’est vrai que les réalisations qui imposent le respect sont en cours d’exécution sur l’ensemble du triangle national, mais inciter les Camerounais établis ailleurs à apporter leur pierre à l’édifice nous propulsera à un niveau plus élevé, à un laps de temps.

Didier Ndengue

PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Parmi les 9 qui veulent conquérir Etoudi au Cameroun, certains sont là juste pour disperser les voix des Camerounais et pendant ce temps d’autres se font du beurre.
Pour conquérir Etoudi, les vrais candidats ont-ils réellement besoin du financement public ?
Les messages de la fille du chef de l’Etat camerounais sur la toile prouvent qu’elle est en phase avec le mboa. Avec nos réalités, je voulais dire.
La Brenda Biya que j’aime
Ce lundi 29 avril 2019, faisons une petite comparaison entre les deux hommes politiques camerounais. Qui est plus puissant que l’autre ? Et comment ?
Conseil Constitutionnel : la requête de Maurice Kamto rejetée
6 Comments
  • John Deere Service Manuals
    20 août 2019 at 10 h 34 min

    I’m not sure exactly why but this blog is loading extremely slow for me. Is anyone else having this issue or is it a problem on my end? I’ll check back later on and see if the problem still exists.

    http://www.repairloader.net

  • 17 août 2019 at 22 h 09 min

    I just want to say I am just all new to weblog and actually loved this blog. Very likely I’m going to bookmark your website . You actually come with exceptional article content. Many thanks for sharing your blog.

  • Aquarium Stores in Bowen
    13 août 2019 at 7 h 26 min

    aquarium at night

    https://intramate.com/u3FUi

  • XRumerTest
    9 août 2019 at 11 h 02 min

    Hello. And Bye.

  • AnthonyFuh
    9 août 2019 at 1 h 00 min

    kinokrad.co кино онлайн
    фильмы онлайн kinokrad.co

  • KimDweDs
    8 août 2019 at 16 h 15 min

Laissez votre réponse

*