A la une Enquêtes Zone d'ombre

Les grands médias ont des responsables des futilités et de la manipulation

Je viens de regarder un documentaire (sur Toute l’histoire) très instructif sur le fonctionnement des médias américains dans les années 80. Dans les nombreux témoignages recueillis par les reporters, les responsables de CNN admettent qu’ils excellaient dans les fakes news pour s’imposer dans la société américaine et dans le monde entier. Ils inventaient des sujets captivants, montés dans leurs laboratoires pour imposer leur regard sur le monde. Cela avait un impact sur le fonctionnement de notre planète. La chaîne FOX était également dans la danse avec un contenu un peu différent, mais elle devait rester dans la philosophie américaine, qui consiste à dire « nous sommes les meilleurs du monde en tout et pour tout».

Dans chaque média, on retrouvait des personnes chargées de créer des futilités et celles chargées de créer des fakes news pour l’intérêt supérieur de l’Amérique. Au lieu d’être rejetés par leurs dirigeants, ces médias ont plutôt eu une place de choix dans le fonctionnement de l’Amérique. Ça me fait penser à la chaîne Vision4 TV au Cameroun. .

L’Europe imite « le bon exemple »

Quand je fais un tour en Europe, je constate que cette méthode américaine est implémentée dans les médias, qui l’utilisent de manière très subtile. Ceux qui ont bossé dans ces grands médias se rendent compte qu’il existe des responsables des fakes news et ceux chargés de distraire les populations pour imposer une philosophie bien définie. Bien sur qu’ils ne portent pas les titres « Responsable des fake news » ou « Responsable des futilités ».
Ces médias font tout pour attirer l’attention de leur cible afin d’atteindre leur objectif.

L’Afrique avale les déchets

Quand je reviens en Afrique, je me rends compte que nous sommes des suiveurs. Nous ne créons pas d’information. Compte rendu des séminaires ici, petit reportage du quartier là-bas. On couvre même les deuils…
Dans les rédactions, tout le monde est grand et trop sérieux. Aucun responsable de fake news encore moins des futilités n’a sa place ici.

Bon j’exagère hein, les fakes news sont seulement créés quand il y a une odeur de « gombo ».
Je comprends maintenant pourquoi nous sommes condamnés à subir et à avaler tous les déchets que les autres médias disent sur nous. On n’a aucune capacité de contrecarrer. Aucune capacité de nuisance pour être plus clair.

J’avoue aussi qu’on nous a bien formatés dans nos structures de formation avec les mots comme « éthique » et «déontologie » hein !
Mais il ne se fait pas trop tard, on peut toujours remettre les pendules à l’heure.

Didier Ndengue