A la une Afrique Diplomatie

Les patrons des institutions financières de la Cemac rencontrent Idriss Deby Itno

L’audience a eu lieu le jeudi 26 juillet 2018 au cabinet de travail du président de la République du Tchad, par ailleurs président en exercice de la Cemac.

L’audience a eu lieu le jeudi 26 juillet 2018 au cabinet de travail du président de la République du Tchad, par ailleurs président en exercice de la Cemac.

La collaboration entre les institutions financières de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale va bon train. C’est ce que laisse croire l’audience que le président de la République du Tchad, président en exercice de la Cemac, Idriss Déby Itno, a accordé le jeudi 26 juillet 2018 à son cabinet de travail, aux barons des institutions financières de la communauté. La délégation était composée du président de la Commission de la Cemac, Pr Daniel Ona Ondo, du gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli, du président de la BDEAC, Fortunato Ofa Mbo Nchama et du secrétaire général de la COBAC, Halilou Yerima Boubakary.

Au sortir de cette audience, le président de la Commission a livré la teneur des échanges en révélant que « le président en exercice de la Cemac nous a fait l’honneur de nous recevoir pour regarder ensemble le fonctionnement des institutions que sont: la BEAC, en charge de la politique monétaire et de la BDEAC, qui a pour rôle de gérer les investissements dans notre communauté ».

Aussi, le Pr Daniel Ona Ondo a insisté sur les directives issues de cette rencontre : « le président Idriss Déby Itno nous a donné des directives pour la bonne marche de la BEAC et de la BDEAC, parce que ces institutions doivent collaborer. Cette collaboration est d’autant plus importante, non seulement pour trouver des niches de coopération mais aussi pour financer le développement de la Cemac ». Et de poursuivre « nous avons pris acte des instructions du chef de l’État et nous allons très rapidement les appliquer »; a-t-il dit en substance pour démontrer la nécessaire complémentarité entre les deux institutions.

Enfin, le président de la Commission de la Cemac a continué son propos en soulignant que les projets intégrateurs doivent être la priorité de l’action. Pour lui « nous avons le FODEC qui doit servir pour financer les projets intégrateurs. Et nous sommes à pied d’œuvre pour que ceux-ci voient le jour. Justement, pour parvenir à réaliser les projets intégrateurs nous avons besoin que la BEAC et la BDEAC fonctionnent en bonne intelligence ».

PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Ce sera un moment de détente et de fou-rire avec son fiancé ou sa fiancée, son époux, ou son épouse et les enfants, devant l’écran géant de l’Institut Français du Cameroun, antenne de Douala ce dimanche 17 juin 2018 à 18h. Mince !!! J’allais oublier les célibataires. C’est ouvert à tout le monde hein.
Cinéma : allons noyer nos soucis dans Ocean’s 8 ce dimanche
Le rappeur, auto-compositeur, auteur, producteur, acteur… Curtis James Jackson III a soufflé sur sa 43e bougie le 6 juillet 2018. Frangin, au nom du ghetto, je te souhaite un joyeux anniversaire. Que Dieu t’accorde longue vie.
50 Cent : un symbole pour la communauté noire
Nous connaitrons les candidatures retenues pour l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 après le verdict final qui tombera le 08 août prochain. En attendant, nous avons donné la parole à la jeunesse qui s’intéresse de plus en plus à la vie politique du pays. Trois étudiants portent leurs attentes à l’endroit des candidats en lice.
Présidentielle : la jeunesse camerounaise s’exprime

Laissez votre réponse

*