A la une Afrique Diplomatie Europe

Lettre ouverte à Emmanuel Macron

Lettre ouverte à Emmanuel Macron
Monsieur le Président de la République française, vous êtes un parfait orateur, je l’avoue. Vous vous exprimez avec élégance comme tous les colons qui vous ont précédé à l’Élysée, mais avec un peu plus d’audace et de franchise. J’adore. En vous, je vois un président suffisamment renseigné, au parfum de la situation dans les anciennes colonies de la France, un chef de l’État qui veut en découdre avec le passé douloureux infligé à nos peuples.
 
Ce passé a des effets pervers sur nous de la nouvelle génération. En vous suivant attentivement, je me rends compte que vous voulez absolument panser ces blessures afin qu’elles guérissent complètement. Pour un nouveau partenariat gagnant-gagnant durable.
 
Ce n’est pas une mission impossible. Cependant, il faut y aller en toute franchise, sans hypocrisie. Il en va de la survie de la France aussi. Avant de poser un acte, souvenez-vous que la Françafrique ne sera plus assez productive pour la France et l’Europe. Elle n’a jamais été profitable aux Africains des pays pillés. Sauf à quelques pions français qui y tirent leur épingle du jeu. Cette page est très sombre. Ce ne sera pas facile de la gommer. La douleur traverse des générations. Le pire est que la France ne s’est pas seulement limitée à piller, elle a également diabolisé les victimes de ces pays en les montant les unes contre les autres; encourager les unes à aller se noyer dans la mer méditerranéenne. En voulant fuir la misère ou les conflits, ils ont trouvé la mort en chemin.
 
Monsieur Emmanuel Macron, voyez-vous comment c’est douloureux ? Vous souhaitez que ces tristes pages soient tournées. Moi aussi.
 
J’apprends que votre Conseil présidentiel pour l’Afrique va réfléchir sur les nouvelles formes de coopération avec nous. Monsieur le Président de la République, avant que ce conseil ne vous fasse ses propositions, dont certaines n’auront forcément rien à voir avec nos besoins, je vous suggère ceci:
 
-De dire à vos médias, ces instruments de guerre, d’arrêter de diaboliser et de manipuler nos pays. – Dites-leur aussi d’arrêter de faire croire au monde entier que rien de bon ne peut germer ici. Que notre continent est le tombeau de Lucifer.
 
-Dites à vos médias d’arrêter également de chercher les poux sur la calvitie de nos modèles de réussite. D’arrêter de tronquer l’histoire.
– Dites-leur de nous présenter le vrai visage de la France. Cette France hypocrite, des contre-valeurs, cette France égarée sur le globe terrestre parce qu’elle n’a jamais accepté de rectifier le tir. Elle connait tout. C’est le grand manitou. Qu’ils nous montrent aussi les inondations, les nuits blanches des SDF, pas seulement des immigrés, mais également des citoyens français dans les rues de votre pays etc.
 
Monsieur le Président, si je vous parle terre à terre, c’est pour que les miens comprennent aussi ce que je dis. Vous avez avoué la semaine dernière face à Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, le très charismatique chef de l’Etat ghanéen, que l’Europe est condamnée à l’échec si l’Afrique ne se développe pas. Vous avez parfaitement raison. Rendez donc à l’Afrique son histoire, la vraie. Rendez lui son système monétaire, sans tirer les ficelles dans l’ombre, rendez à l’Afrique sa liberté, sans conditions, sans intimidations, sans chantage, et tous les maux qui vont avec.
 
Votre Conseil présidentiel pour l’Afrique est composé d’Africains d’origine, qui maîtrisent « les codes ». De quoi parlez-vous s’il vous plaît Monsieur le Président ? S’il s’agit des « codes » contre-nature visant à nous infantiliser, non merci nous n’en voulons pas.
 
Donc Monsieur le Président, je loue votre initiative qui consiste à rendre à l’Afrique sa fierté. De toutes les façons, vous n’avez plus le choix. Chaque chose à son temps. Moi je n’ai jamais cru au Père Noël.
 
Africain et fier de l’être.
Didier Ndengue
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Tranche de vie au Bois des singes, un nouveau quartier hautement risqué de la capitale économique camerounaise.
Je reviens d’une décharge d’excréments humains
La méga-star américaine excelle entre deux mondes : Le monde occulte et le monde réel. Ce qui suscite plusieurs points d’interrogations.
Beyoncé : ange ou démon ?
Je ne sais pas comment il fait pour trancher les têtes des statues des soldats européens érigées sur les places publiques ici à Douala. Mais je loue cette initiative. Elle est louable. Je ne sais non plus si c’est lui qui a aussi décapité la statue du général Leclerc, qui trône majestueusement en plein cœur du quartier administratif de la capitale économique camerounaise, mais je crois qu’il ne devrait plus retourner derrière les barreaux pour une bataille légitime.
Je suis André Blaise Essama
2 Comments
  • 18 août 2019 at 2 h 27 min

    I just want to tell you that I am just very new to blogging and definitely loved this website. More than likely I’m going to bookmark your blog post . You actually come with perfect writings. With thanks for sharing your blog.

  • Levi
    12 août 2019 at 23 h 00 min

    Thanks I needed this

    https://9inchdude.tumblr.com/

Laissez votre réponse

*