A la une L'aigle Personnalité

Martin Belinga Eboutou : l’aristocrate s’en est allé !

Martin Belinga Eboutou. Voici un nom, qui a passionné, des décennies durant, la grande majorité des Camerounais. Même ceux qui ne l'avaient jamais rencontré, avaient forcément entendu parler de ce diplomate hors pair.
Par Arsène Onana

Martin Belinga Eboutou. Voici un nom, qui a passionné, des décennies durant, la grande majorité des Camerounais. Même ceux qui ne l’avaient jamais rencontré, avaient forcément entendu parler de ce diplomate hors pair.

Lorsque j’étais à l’école primaire, j’aimais bien regarder à la télévision,  les cérémonies officielles présidées par Paul Biya. Belinga Eboutou, à cette époque Directeur du Protocole d’Etat,  me fascinait littéralement.  Il exerçait son rôle avec une telle élégance et une finesse remarquable, lui qui ne passait pas inaperçu.

Je vais le rencontrer pour la 1ère fois lors d’une cérémonie privée. Il m’a fait l’honneur de me saluer, et de m’adresser la parole en ces termes: « jeune homme,  diminuez votre taille, vous ne devez pas tutoyer votre père ! ». Puis il m’adressa ce merveilleux sourire qui ne le quittait jamais.

Et, lors des cérémonies publiques,  j’étais toujours envoûté par cet homme, à cause de son impressionnante carrure physique, son élégance,  et cette voix suave toujours emprunte d’autorité.

La diplomatie camerounaise perd assurément l’un de ses plus emblématiques produits. Oui, Belinga Eboutou est le seul camerounais à avoir présidé le Conseil de sécurité de l’ONU.  Belinga Eboutou, on ne sait trop comment,  connaissait tout le monde, partout sur cette planète !

Le Cabinet civil qu’il a dirigé 2 fois (cas unique), porte aussi le deuil. Lui qui aura marqué les fonctionnaires de cette institution par son énergie incroyable,  son sens du détail, de la précision et de la perfection,  sa plume d’une extraordinaire beauté,  et son caractère bien trempé.

Paul Biya enfin, dont il était proche, a perdu un ami, un confident, un collaborateur d’une disponibilité de tous les instants, même au plus fort de la maladie.

Monsieur l’Ambassadeur, vous avez marqué votre temps, et inscrit votre nom en lignes d’or dans le registre éternel des Grands Hommes qui ont construit le Cameroun.

Nous vous disons MERCI!

Martin Belinga Eboutou s’en est allé ce mercredi 8 mai 2019,  qu’il repose en paix.

Lire aussi : Délégation permanente, confiance permanente : Qui en veut aux collaborateurs de Paul Biya ?

PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Zoom sur les réalisations du maire Me Denise Fampou dans le domaine de l’éducation dans sa circonscription.
Douala 2e : l’école a un nouveau goût
Jusqu’ici, aucun prétendant à la magistrature suprême dans mon pays ne fait battre mon cœur. Si je ne vois pas un protectionniste aux ambitions du pensionnaire de la Maison Blanche, je serai tenté de choisir « le meilleur risque » si ça continue ainsi.
Cameroun : un candidat aux ambitions de Donald Trump sera mon favori
Le président de l’Association Oeil D’Afrik explique la monnaie coloniale au chef de l’Etat ivoirien.
Larba Israël LOMPO : « M. Ouattara le FCFA ne nous appartient pas »

Laissez votre réponse

*