A la une Zone d'ombre

Mbanga : la sécurité prend des galons le 15 août

Le sous-préfet Voh Armstrong Buikame annonce un renforcement des mesures sécuritaires sur le terrain pour mettre fin à l’insécurité galopante dans la région. 

Mbanga est en proie à l’insécurité depuis plusieurs mois. Les planteurs et cultivateurs de la région sont terrorisés par des bandes armées. Ces derniers se font appeler « Amba boys ». Ils kidnappent et tuent régulièrement dans la contrée.
La population, courroucée, n’en peut plus. Elle comptait déjà montrer les muscles à ses bourreaux à travers une chasse aux « Amba boys ».
Pour désamorcer la bombe, le sous-préfet de Mbanga, Voh Armstrong Buikame, sous-pression, a tenu une réunion de crise le 6 août 2019 au cours de laquelle il a annoncé que les mesures sécuritaires prendront des galons dans sa ville de commandement le 15 août prochain. « La sous-préfecture a promis aux cultivateurs le renforcement en hommes du détachement militaire présent à Mbanga depuis quelques mois en réponse aux kidnappings, demandes de rançon et tueries qui empoisonnent la vie des habitants qui payent ainsi le prix fort des dégâts collatéraux de la crise anglophone », affirme un ressortissant de Mbanga.

Ces promesses rassurent les planteurs et autres cultivateurs. Un calendrier de déploiement de l’armée dans les champs aux cotés des planteurs et cultivatrices est en cours d’élaboration et prendra effet la semaine prochaine, selon les assurances du sous-préfet. A en croire nos sources, les forces de l’ordre et de sécurité veilleront de près sur les planteurs dans les zones à haut risque. Dans la même mouvance, « les cultivateurs devront désormais se munir de sifflets afin de signaler tout cas suspect dans leur périmètre ».
Comme autre mesure conservatoire, le sous-préfet vient d’interdire tout activé dans le fleuve Moungo (pèche et activité de sableur). Et pour cause, ces derniers sont suspectés de dealer avec les prétendus « Amba boys » quand ils ne le sont pas eux-mêmes.

Des solutions à minima selon les cultivateurs qui saluent néanmoins cette prise de conscience des autorités de la ville face à ce mal profond, qui paralyse l’économie locale, asphyxie les familles et menace la cohésion sociale.
Comme un interrupteur donc, ce calendrier champêtre et ces mesures d’urgence pris par le sous-préfet viennent stopper net, un éventuel bain de sang et des grognes sociales qui se dessinaient sournoisement dans cette ville agricole à cheval entre Kumba et Douala.

Elthon Djeutcha
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Débat : qui regarde encore Beverly Hills 90210 en 2018?
Votre relation tourne au vinaigre. Vous ne voulez plus de lui (elle), mais vous ne savez pas comment faire ? Installez-vous confortablement et lisez ces conseils de Ntara jusqu'à la dernière ligne.
Détruisez aisément vos relations en bouffant du pop-corn
Déclaration faite au cours d’un meeting ce jeudi 04 octobre 2018 à Douala par Lejeune Mbella Mbella, membre du Comité centrale du RDPC et porte-parole de ce département.
Dans le Moungo : des militants du SDF et du MRC déchirent leurs cartes et rejoignent le RDPC
10 Comments
  • Tractor Workshop Manuals
    20 août 2019 at 14 h 26 min

    I am lucky that I observed this site , precisely the right info that I was searching for! .

    http://partscatalog.sellload.com

  • 18 août 2019 at 2 h 34 min

    I simply want to tell you that I’m very new to blogs and truly enjoyed your page. More than likely I’m want to bookmark your blog post . You absolutely come with impressive posts. Regards for sharing your website.

  • Vitaliytancy
    10 août 2019 at 21 h 21 min

    Пару часов назад анализировал содержимое интернет, неожиданно к своему восторгу открыл крутой вебсайт. Смотрите: буи казино . Для нас вышеуказанный сайт оказался очень привлекательным. Успехов всем!

  • Online Lenders
    10 août 2019 at 18 h 42 min
  • Online Lenders
    10 août 2019 at 18 h 33 min
  • KimDweDs
    10 août 2019 at 18 h 28 min
  • ChenceessequerY
    10 août 2019 at 16 h 05 min
  • Loans
    10 août 2019 at 15 h 26 min
  • AmyDweDs
    10 août 2019 at 15 h 17 min
  • EvaDweDs
    10 août 2019 at 14 h 53 min

Laissez votre réponse

*