A la une Le guignol

Monsieur Biya, vous faites régresser le Cameroun

Certains Camerounais sont tout simplement formidables. Ils disent que j’étais neutre avant, tout simplement parce que je tirai, avec des mots durs, sur le régime de Yaoundé. Là, j’étais neutre. Oui je confirme que j’étais neutre, c’est pour cela que certains blogueurs et journalistes me demandaient d’aller « molo molo » dans mes écrits.

Donc j’étais un bon blogueur, journaliste. Ekiee !!! Où est donc la neutralité là dedans hein, quand un camp se plaint après avoir lu mes articles? Je servais l’opposition, parce que c’est elle qui m’applaudissait à chaque publication. « Tu es un vrai brave garçon, très courageux ». Je riais aux éclats, avec toutes les dents dehors en me disant : « Hahaha, je suis un héros ». J’étais un foolish man oui ! Pauvre naïf ! Malheureusement, l’opposition n’a pas su exploiter ma plume de l’époque.

Au moment où j’essaie d’équilibrer mes articles, en faisant intervenir toutes les parties prenantes (aujourd’hui, les plaintes proviennent du régime de Yaoundé, de l’opposition et de la société civile) sans état d’âme, ils disent que je suis un mauvais garçon au service du « tyran ». Mince, ces mecs ne sont même pas reconnaissants pour les services rendus «njoh ». Ils aimeraient m’entendre dire chaque minute que « Paul Biya fait régresser le Cameroun dans tous les domaines ». Que je suis votre panneau publicitaire ? Ok on va le faire ensemble. Vous êtes prêts ? Allons-y :
– Paul Biya « fait régresser » la liberté d’expression au pays. La preuve, son nom est chiffonné sur les réseaux sociaux et sur tous les plateaux de télévision du Cameroun, sans représailles. Ekieeee…

– Paul Biya jette les ordures pêle-mêle au sol, c’est pour cela que nos quartiers sont hyper sales, pourris. Mamamiaaa….

– Bien-sûr que c’est Paul Biya qui donne des hautes instructions aux conducteurs de mototaxis, de taxis et des bus, pour qu’ils roulent bêtement sur nos routes, sans respecter le code de la route avec des véhicules qui subissent rarement des contrôles techniques. Il parait qu’il leur donne meme des « kitoko » pendant la conduite.
– Oui Monsieur, c’est Paul Biya qui dit aux bailleurs de vous agresser quand vous ne payez pas les loyers.
– C’est toujours lui, qui dit à vos patrons de vous payer en monnaie de singe, alors qu’ils gagnent des marchés qui sont payés.
Qu’est ce que je vais même faire de ce Paul Biya qui fait régresser notre pays, alors qu’il était déjà un paradis sur terre sous….sous qui encore là ?

– Paul Biya sème la pauvreté, c’est pour cela que des maisons sortent de terre dans nos villages et grandes villes tous les jours.
– Il enfonce le pays, c’est pour cela que vous voyez comment les grands chantiers sont en train de prendre corps, certains comme le 2e pont sur le Wouri sont même déjà opérationnels.

– Monsieur Biya, pourquoi vous dites aux jeunes de ne plus rêver ? De ne pas oser provoquer le changement autour d’eux ? De ne pas persévérer dans tout ce qu’ils font ? De mépriser leurs salaires ? D’arriver au travail en retard ? De ne pas respecter leurs engagements vis-à-vis de leur prochain ? De manquer du respect à leurs patrons ? De s’abonner au club Guinness, sur les pages porno matin, midi, et soir ?

Pourquoi vous faites ça hein vieux père ?
– Oui vous faites régresser notre pays en demandant aux maires des arrondissements de ne pas faire leur job alors qu’ils ont un budget conséquent pour satisfaire leurs populations ?

– Je n’aime pas ce que vous faites là hein. Comment pouvez-vous nous demander de tomber amoureux de la désinformation et de tourner le dos à l’information?
Oui monsieur le président de la République vous faites régresser le pays, c’est cela qu’on vous maintient au pouvoir en refusant d’aller nous inscrire sur les listes électorales.

Moi, je ne ferais plus régresser ma plume…de l’aigle

Didier Ndengue

PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Amel Bent : « Si on te demande », j’en suis tombé amoureux
Le décret présidentiel est tombé dans le journal de 17h du poste national de la Crtv ce vendredi 4 janvier 2019. Joseph Dion Ngute, originaire de la région du Sud-ouest du Cameroun, remplace Yang Philémon à la tête du Premier ministère. Avant sa nomination par le chef de l’Etat Paul Biya, le nouveau Premier ministre était depuis le 7 décembre 1997, ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures.
Cameroun : Joseph Dion Ngute nommé Premier ministre
La mise au point du président de la Fondation Internationale Inter-Progress sur des publications le concernant relayées par certains médias locaux depuis quelques jours.
Pierre ZUMBACH: « PROMOTE est un projet du Gouvernement camerounais »
1 Comment

Laissez votre réponse

*