A la une L'aigle Personnalité

Pourquoi je suis « Open Schools Now »

Je me suis engagé dans cette bataille les yeux fermés. Comme d’habitude, je laisse parler ma citoyenneté, mon patriotisme agissant et mon innocence.

Je me suis engagé dans cette bataille les yeux fermés. Comme d’habitude, je laisse parler ma citoyenneté, mon patriotisme agissant et mon innocence.

Mon combat, tout le monde le connait. Comme Trump dit:« America First », moi aussi je dis:« Cameroon First ». Certains disent : « Didier, tu es bête ou quoi ? Comment tu peux comparer les USA et un pauvre pays comme le Cameroun qui fait honte ». Ces propos qui incarnent la pauvreté mentale n’engagent que ceux les tiennent. Certains pensent que comme ils s’imposent une image négative de notre pays (tout se joue d’abord dans la tête), tout le monde devrait faire pareil. Gommez mon nom de cette liste. Je n’ai qu’une seule nation et il est de mon devoir de la protéger d’une manière ou d’une autre.

Je n’attends pas d’avoir les milliards de Donald Trump ou d’avoir la meilleure gouvernance du monde pour accomplir mon devoir de citoyen. Je fais ce que j’ai à faire, les autres font ce qu’ils ont à faire. C’est pour avoir la conscience tranquille que je m’engage. A chacun de faire ce qui lui semble bon. Seul le temps aura le dernier mot.

Le bon côté de la lutte

Je suis quand-même sûr et certain d’une chose : je suis toujours du bon côté de la lutte. Ce bon coté, c’est ce Cameroun qui m’a vu naître, qui m’a bercé et m’a vu grandir. C’est cette jeunesse, qui a soif de réussir. De percer même dans le tourbillon. Pour triompher dans son domaine, il faut quand-même savoir lire et écrire pour espérer remporter les batailles. Surtout dans un nouveau monde où la géopolitique et la géostratégie sont devenue notre dada.

Pour affronter ce nouveau monde, il faut tout de même connaître le B-A-B. Et ce n’est qu’à l’école qu’on apprend cela. Vouloir empêcher nos frères et sœurs du Nord-Ouest et du Sud-Ouest d’aller à l’école cette année encore, est un crime contre le Cameroun tout entier.
Chaque Camerounais, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest ne doit pas le cautionner. Ne pas agir ouvertement, mais dénigrer ou saboter ouvertement ceux qui essaient, c’est encourager la barbarie.

Didier Ndengue

 

PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Nécrologie : DJ Arafat est mort
Offre d’emploi à Douala
La presse américaine et européenne s’est déchainée sur le locataire de la Maison Blanche au point d’oublier de donner la bonne information à leurs abonnés sur sa rencontre avec Vladimir Poutine.
Sommet d’Helsinki : les grosses lacunes des détracteurs de Donald Trump

Laissez votre réponse

*