A la une Culture L'aigle

Promotion culturelle : les jeux et sports traditionnels africains s’invitent en France

La première édition des Démonstrations d’arts martiaux ancestraux yoga et animations (Damâya) est prévue en fin d’année 2019 dans l’hexagone.

Les Africains de France et les afrodescendants veulent se reconnecter avec le continent d’origine de leurs aïeux. Pour ce fait, ils se regroupent au sein du Réseau international des diasporas africaines et afrodescendantes (Ridaaf), une association française à caractère social, dont la mission est d’aider et d’accompagner juridiquement, économiquement, culturellement,…des personnes physiques et morales, issues des diasporas africaines et afrodescendants.

Il est ici question de valoriser leur impact positif à travers le monde. D’où l’idée d’organiser un événement qui promeut les jeux et sports traditionnels, originaires d’Afrique. L’initiative est du Camerounais Ralf Touomi, un journaliste indépendant.

La charité commençant par soi, le promoteur va mettre en avant la culture de lui. A l’en croire « la sauvegarde et la promotion des jeux et sports traditionnels- permettent la construction de ponts entre les âges et les cultures de notre pays ». De poursuivre : « Nous voulons offrir aux gouvernements, aux communautés et aux individus, la chance d’exprimer la fierté et la diversité des richesses sportives traditionnelles du triangle national ».

La première édition des démonstrations d’arts martiaux ancestraux yoga et animations devrait se tenir entre octobre et nombre 2019, dans la Région d’Île-de-France, ou le département de la Seine-Saint-Denis. Ces territoires, « riches de leur multiculturalité de population », selon Ralf Touomi, « conviendraient parfaitement à accueillir l’événement ». La rencontre sera ponctuée par une conférence débat sur la thématique : « Sports traditionnels et jeux afrodescendants dans le processus de développement culturel et économique des communautés internationales ».

D.N.
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
C’était du 07 au 09 février dernier dans la région de l’Ouest du Cameroun.
Le festival Komane 2019 prime les meilleures projections cinématographiques
Lutte contre l’insalubrité : Douala veut quitter de ville poubelle à ville plus belle
Média : Cameroon Insider, un titre de trop pour le Gouvernement
7 Comments

Laissez votre réponse

*