A la une Paparazzi Zone d'ombre

Show-biz : Ful, le nouveau challenge de Singuila

Le roi du RnB français se lance dans la production en misant sur le jeune talent Camerounais, finaliste de « The Voice Afrique Francophone ». Les défis de cette nouvelle aventure sont énormes, mais le ghetto compositeur et son poulain semblent prêts à les relever.

Le roi du RnB français se lance dans la production en misant sur le jeune talent Camerounais, finaliste de « The Voice Afrique Francophone ». Les défis de cette nouvelle aventure sont énormes, mais le ghetto compositeur et son poulain semblent prêts à les relever.    

Ce jeudi 20 décembre 2018, Singuila et son manager Dave nous présentent la première signature de Ghetto Compositeur (GC Recordz). Le label du chanteur franco-centrafricain mise sur Fulbert Feutio, Ful de son nom d’artiste (21 ans), pour porter haut cette nouvelle maison de production aux ambitions panafricaines.

Le choix de Ful n’est pas anodin. Ce talent brut faisait déjà partie de l’équipe du Rossignol à « The Voice Afrique Francophone », une compétition musicale qui met en exergue les chanteurs en herbe du continent berceau de l’humanité.

Singuila explique que Ful est doté d’une sensibilité particulière. « C’est un bosseur », se réjouit le producteur. C’est le genre de capitaine dont le ghetto compositeur souhaitait avoir dans son équipe pour faire décoller son label.

Lire aussi : Je sing sing au rythme de Singuila

Ful est cette boussole qui doit filer un coup de main à GC Recordz pour motiver les autres artistes qui seront produits par le label.

Le finaliste de « The Voice Afrique Francophone » semble être conscient de la lourde charge qui pèse désormais sous ses épaules. Pour être à la hauteur et mériter la confiance de son coach, il bosse à fond.  Au boulot, Singuila rassure qu’il est flatté par les qualités naturelles de son artiste, qui « est assidu et écoute beaucoup ». « Il est conscient qu’il n’est pas omniscient, il prend les réflexions, il retravaille, il réfléchit, il fait des propositions aussi », poursuit le  coach Singuila.

Copier-coller

Ful a certes tout ce qu’il faut pour une bonne évolution, mais son premier single « Elle n’a d’yeux que pour moi » présenté ce jeudi à Douala ne m’a pas donné des frissons comme ceux de Singuila dans ses débuts. Ce mec nous a carrément livré un copier-coller de mon chanteur RnB préféré ; alors que je m’attendais à découvrir quelque chose de spécial et d’original, pour aller dans le sens de La Fouine.

Je ne perds rien à attendre. Le poulain du Rossignol me rassure « qu’il y aura évolution au fur et à  mesure ». Ful fait savoir qu’il a plusieurs chansons en langue au frigo, qu’il fera découvrir au public avec le temps.

Pour le moment, il dévoile le Singuila qui vit en lui. En plus son premier single a été écrit par son mentor. « Avec le temps, j’aurai personnellement l’occasion de me découvrir », promet Ful, qui a le soutien de Sinik, Youssoupha, Medine, Fally Ipupa, etc.

In fine, je souhaite une bonne aventure à Ful, qui doit garder en tête que le public de Singuila ne sera jamais le sien. Personnellement, seule quelque chose de spécial me fera kiffer ses prochaines chansons.

Je suis fan de Singuila depuis mon adolescence. Je n’écoute pas les Singuila bis. Donc mec, tu as du pain sur la planche, tu as le monde à conquérir. Je sais que « Singui » te mettra au niveau qu’il pourra…avec ton soutien bien-sur !

Didier Ndengue  
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Quelques leçons du contentieux électoral au Conseil Constitutionnel et prospective. Le regard citoyen de J.E.M.
Contentieux électoral au Cameroun : leçons et prospective
En me remettant cette jolie casquette hier soir, elle me dit : « J’ai hésité avant de venir à cause des images que je vois sur les réseaux sociaux sur le Cameroun. Elles sont effrayantes. »
Cameroun : il y a la porcherie virtuelle, et il y a le paradis réel
Il écrit depuis plus de cinq décennies. Ses bouquins tournent autour de la mémoire collective africaine. Contre vents et marées, il reste debout comme un roc. Le prince des Bele Bele, âgé de 71 ans, est mon coup de cœur de la semaine.
Histoire de l’humanité : la curieuse amnésie des Occidentaux
1 Comment
  • Maritza
    15 février 2019 at 23 h 22 min

    Want to go to business school but don’t have the time or money to invest in a degree just yet?

    This immersive course, taught by an experienced former Goldman Sachs employee and venture capitalist, will dive into everything you need to know about business.

    bit.ly/2GLCnrV

Laissez votre réponse

*