A la une L'aigle Tendance

Spiritueux : une douce gorgée de Chivas Regal

Jusqu'à ce vendredi 14 juin 2019, je ne pouvais pas déguster un verre de liqueur forte. Après avoir gouté Chivas Regal, je change d’avis.

Jusqu’à ce vendredi 14 juin 2019, je ne pouvais pas déguster un verre de liqueur forte. Après avoir gouté Chivas Regal, je change d’avis.  

Au moment où vous lisez ces lignes, je suis déjà,  sous le charme des whiskies de marque Chivas Regal. Âgé de 12, 15, 18 ou 25 ans, peu importe, ils ont un goût envoutant, les uns après les autres. Je ne suis pas un expert en la matière, donc j’implore votre indulgence, moi l’éternel buveur d’eau naturelle. Je vais juste partager l’arrière-goût que Chivas Regal m’a laissé cet après-midi. Pour m’apprendre à déguster ce whysky avec modération,  Ken Lindsay, International Brand Ambassador pour Chivas Brothers Ltd s’en charge. Il séjourne au Cameroun depuis quelques jours dans le cadre de la campagne d’animation dénommée « Terre de Whysky », qui met en vitrine des whiskies du groupe Pernod Ricard distribués exclusivement au niveau local par BVS Distribution SAS.

Celui qui voyage à travers le monde pour le compte de cette marque depuis 1995, nous parle des différentes qualités de Chivas Regal qui existent sur le marché camerounais. Son opération de charme est suivie d’un régal. Les goûts varient en fonction des âges. Mais la grandeur de tous est condensée dans « le 25 ans », qui est à la fois alcoolisé, doux léger, épicé, et surtout  voluptueux. A en croire son ambassadeur, c’est le meilleur. « C’est la première marque de whisky de luxe du monde », rappelle-t-il.

Ken Lindsay est justement au Cameroun pour améliorer l’image de luxe de ce spiritueux. « Nous avons un très grand succès sur le marché camerounais », se réjouit-il. Ce séjour de quatre jours lui permet d’échanger avec les clients BVS, le seul distributeur agréé du whisky Chivas Regal au Cameroun, de conquérir d’autres clients et donner des astuces pour lutter contre la contrefaçon. « Pour reconnaître le bon Chivas Regal, il faut vérifier que la bouteille porte le logo de BVS notre distributeur local. Il faut également savoir que chaque whysky a un goût unique », rappelle ce dernier.

L’ambassadeur nous apprend également que le degré d’alcool dans chaque bouteille Chivas est de 40%. Diluée ou pas, cette liqueur doit être consommée avec modération. Cependant, Ken Lindsay recommande de la déguster sans diluer. Ce que je ferai dorénavant, après ma rencontre avec Chivas Regal lancé en 1909.

Didier Ndengue
Lire aussi : Technologie : Israël purifie l’eau à Yaoundé
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Le siège du principal groupement patronal du pays accueille la première édition du festival des femmes numériques du 06 au 08 mars.
En prélude au 8 mars 2019 : des camerounaises digitalisent le Gicam
Elle aura lieu du 06 février au10 mars au club Camtel Bepanda.
Festival Fomaric 2019 : les préparatifs vont bon train
Exposition : artistiquement innovante
Exposition : Douala, capitale africaine de l’art plastique
4 Comments

Laissez votre réponse

*