A la une L'aigle Tendance

Yaoundé : Israël inaugure un département d’impression 3D

Cette technologie innovante sera opérationnelle cette semaine au sein du Centre de haute technologie de l’Ecole nationale polytechnique de la capitale camerounaise.

Cette technologie innovante sera opérationnelle cette semaine au sein du Centre de haute technologie de l’École nationale polytechnique de la capitale camerounaise.

L’annonce est faite par le biais d’un communiqué de presse rendu public en début de semaine par le service de la communication de l’ambassade d’Israël à Yaoundé. De ce document, la chancellerie informe que l’inauguration du département d’impression 3D au Centre de haute technologie de l’Ecole nationale polytechnique de Yaoundé aura lieu cette semaine. En effet, la mise sur pied de ce département est le fruit d’un accord signé en février 2017 entre le ministère de l’Enseignement supérieur du Cameroun et l’entreprise israélienne Sela Educational initiatives.

C’est à l’issue d’une étude minutieuse du succès de l’entreprise israélienne que les deux parties sont tombées d’accord pour la mise sur pied de ce département, considéré comme le plus avancé sur le continent. Il donne ainsi l’occasion aux étudiants camerounais et africains de mener des recherches de pointe. Il contribuera aussi de manière significative à la modernisation de l’industrie camerounaise (en permettant par l’impression locale de prototypes conçus à l’étranger) et du traitement médical (en produisant des implants prothétiques et des membres artificiels).

Cette réalisation fait partie de nombreuses autres qu’Israël a entrepris dans ce pays d’Afrique centrale dans le même domaine. Il a notamment renforcé le passage à la technologie d’impression 3D au pays d’Arthur Zang, en soutenant la création d’un centre de formation modeste pour les élèves du primaire et du secondaire à Yaoundé. L’ambassade a également lancé de nombreuses initiatives pour aider les enfants handicapés et les étudiants d’université ayant une déficience visuelle, et a créé une bourse d’études israéliennes en mathématique conjointement avec l’académie Tassah de Yaoundé.

D.N.         
Lire aussi : Apprentissage en ligne : le Cameroun a son application mobile
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
A écouter ce postulant à la présidentielle du 07 octobre au Cameroun, j’ai l’impression d’avoir à faire à un dictateur de l’antiquité, qui refuse d’être éclairé.
Garga Haman Adji ou le phénomène de l’ancienne technologie
Le directeur de publication de « Horizon Plus Magazine » jette un regard sur le monde.
Peter Claver Nkodo : « les gilets jaunes ignorent que la France pille ailleurs le pétrole qui alimente leurs véhicules »
Comme nous le savons tous, hier était le 8 mars. Un jour rempli de controverses, d’incompréhensions, de jugements et de critiques. Dans mon pays actuel, un pays délabré, délavé, désordonné, désœuvré et déshonoré, cette journée n’a jamais été synonyme de joie. Les femmes, pour la plupart, en ont fait un jour de dépravation, de désolation, avec des comportements plus que malsains et honteux...
Amy Ébène : « pourquoi j’ai célébré le 8 mars 2019 »

Laissez votre réponse

*