A la une Enquêtes Zone d'ombre

Douala : une offensive contre la mayonnaise Calvé de qualité douteuse

L’équipe du Réseau national des consommateurs conduite par son président, Francis Hervé Eyalla Saba, entre en guerre contre la contrefaçon après plusieurs plaintes des Camerounais.

L’équipe du Réseau national des consommateurs conduite par son président, Francis Hervé Eyalla Saba, entre en guerre contre la contrefaçon après plusieurs plaintes des Camerounais.

La mayonnaise Calvé newlook ne rassure pas les consommateurs camerounais. Ceux-ci ont saisi le Réseau national des consommateurs (RNC) en début de semaine pour dire leur indignation. Ils constatent que cette mayonnaise, qui faisait le bonheur des ménages, n’a plus le bon « goût et la texture » de la belle époque. Avant, le poisson braisé et les brochettes de viande rimaient avec la mayonnaise Calvé. Aujourd’hui, tout a changé. La mayonnaise préférée des Camerounais laisse désormais un arrière-goût armer.

Sans consulter ses clients, son producteur a changé « l’étiquette d’origine sur la boite de ce produit sans que ni le distributeur ni le consommateur ne soit informé », regrette le RNC.

Dans les quartiers, les plaintes se multiplient chez les boutiquiers qui la commercialisent. Ceux-ci font savoir que les retours des consommateurs sont de plus en plus acides. « Les boutiquiers déclarent ne pas savoir à qui s’adresser pour des besoins de réclamations, les numéros de téléphone sur la boîte étant ceux de la Côte d’Ivoire », rapporte Francis Hervé Eyalla Saba, courroucé.

Pour y voir plus clair, le président exécutif national du RNC, qui encourage les consommateurs à remonter l’information sur tous les produits de qualité douteuse sur leur table, annonce une descente musclée dans les points de vente de la mayonnaise Calvé à partir de ce jeudi 7 novembre 2019, avec les équipes des ministères de la Santé publique, du Commerce, des Mines, de l’industrie et du développement technologique.

Didier Ndengue  
PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
Quand les grandes nations se construisaient, il n'y avait pas de médias sociaux pour critiquer, et balancer des couacs sur la toile. Tout se déroulait dans la discrétion totale. Même les voleurs des fonds étaient punis sans bruit.
Il sera difficile de se développer avec les médias sociaux en Afrique
Suite aux événements scandaleux de Genève, l'éminent universitaire fait un rappel des règles du droit international, du droit interne, des fondements judéo-chrétiens, et même des us et coutumes traditionnels africains, qui encadrent, élèvent et sacralisent la fonction de Chef de l'État ainsi que son détenteur.
Pr. Narcisse Mouelle Kombi : “halte aux crimes de lèse-majesté” 
Son fan club est déjà au four et au moulin à Douala. Il veut lui réserver un accueil digne d’un enfant prodige.
La grosse bourde de Pascal Siakam
1 Comment

Laissez votre réponse

*