A la une

Grand dialogue national : le Mrc remet sa contribution à Dion Ngute

La délégation du parti du professeur Maurice Kamto a été reçue ce jour par le Premier ministre.

La délégation du parti du professeur Maurice Kamto a été reçue ce jour par le Premier ministre.

Les consultations en vue du Grand dialogue national au Cameroun se poursuivent à l’immeuble étoile. Le Premier ministre chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute y reçoit tous les acteurs conviés  à la grand-messe nationale qui aura lieu du 30 septembre au 4 octobre au Palais des Congrès de Yaoundé. Ce mercredi après-midi, le patron de la Primature « a reçu la contribution écrite des représentants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc)», écrit-il sur son compte Twitter.

La délégation du parti de l’opposition arrivé deuxième à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, était conduite par sa vice-présidente, Tiriane Noah. Elle a remis un document au Premier ministre, en lui expliquant qu’il s’agit « des propositions faites par le Mrc depuis sa création et toutes les démarches que nous avons menées pour la résolution de la crise anglophone qui est aujourd’hui au centre du dialogue national ». Tiriane Noah était accompagnée de Me Emmanuel Simh et de Bibou Nissack.

Didier Ndengue

Lire aussi : Le Grand dialogue national du Cameroun s’ouvre le 29 septembre

 

PARTAGER
ARTICLES SIMILAIRES
C’est déplorable de le dire, mais nos leaders politiques ne sont pas assez crédibles sur la toile, même avec leurs équipes de communication hyper connectées.
Sur Twitter : les neuf candidats à la présidentielle camerounaise n’ont pas de comptes certifiés
Le Ministre des Sports et de l’éducation physique camerounais veut savoir pourquoi les sélections nationales arborent les maillots des deux équipementiers pendant les séances d’entrainement et matches officiels.
Puma et Le Coq Sportif : Mouelle Kombi exige des éclaircissements à la Fecafoot
Ces séries banalisent la sexualité, prônent l’immoralité et les pratiques contre-natures. D’où l’urgence de mettre fin à cette colonisation moderne au Cameroun.
Télénovela : une tueuse silencieuse

Laissez votre réponse

*